Sign in
Download Opera News App

 

 

Charles Blé Goudé : "Je suis libre sur papier, mais je suis encore en prison "

L'ex-ministre ivoirien de la jeunesse Charles Blé Goudé a laissé entrevoir le doute qui plane sur son retour en Côte d'Ivoire.

En attente de son passeport après son acquittement le 31 mars 2021 par la Cour Pénale Internationale (CPI), Charles Blé Goudé avait rassuré ses partisans malgré la lenteur des choses qu'il sera de retour sur sa terre natale très bientôt. Le 25 septembre dernier, la cérémonie de la présentation officielle du pagne du retour de Charles Blé Goudé en Côte d'Ivoire, a eu lieu à l'Hôtel Belle Côte sis à la Riviera Palmeraie à Abidjan, où il a invité tous ses partisans.

Mais, selon des sources concordantes, le président du Congrès Panafricain pour la Justice et l'Égalité des Peuples (COJEP) s'est prononcé sur les ondes de Actu People où il a lancé des propos qui laissent voir aisément le doute qui plane encore sur son retour en Côte d'Ivoire. Ce mardi 5 octobre 2021, la page d'informations Buzztube révèle que le poulain de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo était sur les ondes de Actu People et a dit ceci:

" Je suis libre sur papier, mais en réalité, je suis encore en prison ; puisque je ne peux pas sortir de la Haye. Selon l'ordonnance de la Chambre, on ne doit m'emmener que là où je veux aller, s'assurer que je vais dans un environnement de sécurité.

Lorsque la question m'a été posée, je devais faire trois choix. À la première question, j'ai dit Abidjan, Côte d'Ivoire. Ils m'ont demandé quel est votre deuxième choix ? J'ai dit Abidjan, Côte d'Ivoire. Quel est votre troisième choix ? J'ai dit Abidjan, Côte d'Ivoire ; parce que c'est de là que je viens (...)

Le capitaine que je supportais est rentré et, moi le supporter, je suis encore ici. J'avoue que je n'arrive pas à comprendre cette situation ", a dit le poulain du président Laurent Gbagbo selon nos confrères de la page d'informations Buzztube.

Content created and supplied by: RamadanQuaresmaKoné (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires