Sign in
Download Opera News App

 

 

La condamnation de Soro Guillaume peut-elle constituer un obstacle à la réconciliation nationale ?

Après les nombreuses crises sociopolitiques connues par notre pays, la réconciliation nationale est l'aspiration de tous les ivoiriens. Avec le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, tous se prennent à rêver de la fin des hostilités et de l'union sacrée de tous les acteurs politiques majeurs autour des intérêts du peuple ivoirien. Seulement, le coeur de tous les hommes politiques n'est pas à la fête. Si Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo sont en Côte d'Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro, lui, est toujours en exil. Ce qui en rajoute à la difficulté de sa situation, c'est une récente condamnation à perpétuité par la justice ivoirienne.

En plus, certains des proches du '' leader générationnel '' ont écopé de vingt ans de prison au cours de ce même procès. Dans ces conditions, une réconciliation nationale est-elle possible ? Même si le GPS a été dissous, on ne peut nier le fait que Guillaume Soro compte de nombreux militants et sympathisants dans toute la Côte d'Ivoire. La tournée qu'il a effectuée dans certaines villes du nord a permis de mesurer sa popularité.

Fait notable, Guillaume Soro a été un pion important de la rébellion qui a contribué à emporter le régime du président Laurent Gbagbo. Auparavant, favorable à Alassane Ouattara, sa mise à l'écart est perçue comme une injustice par ses militants. Ces derniers peuvent-ils aller à la réconciliation nationale alors que leur leader est condamné ?

Ce n'est pas vraiment évident. La condamnation de '' Bogota '' apparaît comme une sorte de boulet aux pieds du processus de réconciliation. L'homme a été premier ministre et président de l'Assemblée Nationale de notre pays. Son absence pourrait constituer un handicap. Ironie du sort, Soro Guillaume n'est plus en odeur de sainteté avec ses anciens alliés Houphouétistes tandis que ses adversaires politiques d'hier, transférés à la CPI, ont été acquittés et blanchis. Blé Goudé est sur le point de rentrer chez lui en Côte d'Ivoire.

Pour l'intérêt de toute la Côte d'Ivoire, on pourrait faire table rase de toutes les fissures du passé et appeler tous les fils du pays autour d'une même table. Pour notre Côte d'Ivoire à tous !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire henri konan bédié laurent gbagbo soro guillaume

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires