Sign in
Download Opera News App

 

 

Israël, un petit pays mais redoutable : l'une de ses forces

Tout petit mais difficile à cerner, Israël, le pays de Netanyahu est l'un des puissants du monde sur plusieurs plans.

En Israël, il n'y a pas de président de la République car ils estiment que leur président, c'est Dieu.

Toutefois, les israélites ( ou israéliens) ont un premier ministre, un premier responsable qui gère le pays auprès "du président" : son nom c'est Benjamin Netanyahu.

Monsieur Benjamin fut au pouvoir, de 1996 à 1999 avant de revenir encore à la tête du pays en 2009.

C'est donc lui, l'actuel premier ministre israélien soit de nouveau au pouvoir depuis 12 ans.

Puissant économiquement et ayant une armée forte, Israël a de quoi s'en réjouir.

Et quand on parle d'Israël, il est impossible d'oublier sa rigueur et sa sévérité en terme de justice et c'est aussi ça, l'une de ses forces : on ne joue pas avec la justice israélienne qui qu'on soit.

Nous parlerons donc ici dans cet article, de la rigueur de la loi Israélienne.

Née le 7 mai 1982 et nouvellement nommée, Ayelet Shaked est la nouvelle ministre de la Justice d’Israël.

Encore très jeune, elle compte 39 ans d'existence.

Le droit Israël en effet, repose sur la séparation des pouvoirs et a un système judiciaire indépendant.

C'est-à-dire aussi que le statut de premier ministre ne donne pas au premier ministre qui est d'ailleurs la première autorité du pays, tous les droits comme dans plusieurs pays.

Le droit israélien incorpore des parties du Mecelle, du Code civil ottoman de la fin du xixe siècle, des éléments de la Halakha (la « loi juive ») ou du droit musulman, de codification moderne du droit privé par la Knesset, ou de la déclaration d'indépendance de l'État d'Israël.

Il comporte en outre les lois fondamentales d'Israël.

Le système juridique qui y est utilisé dans les territoires conquis par l'État en 1967, est celui qui existait sous les autorités précédentes, sous réserve d’ordres émis par le gouverneur militaire.

À Jérusalem-Est, la loi israélienne s'applique à travers des lois adoptées par la Knesset.

Nous voulons rappeler que l'épouse du premier ministre, madame Sara Netanyahu a été en 2018, inculpée et condamnée à payer une amende de 2500 euros ( environ 2.000.000 de francs CFA ) et à rembourser l'État Israélien pour des dépenses de repas aux frais du contribuable d'une valeur de 11.000 euros soit environ 7.300.000 Francs.

Et, interrogé devant ces faits, Netanyahu, son époux, a répondu ne pas être plus grand que la justice.

Du coût, il ne pourrait rien faire.

Aussi, Israël a en détention administrative, certains Palestiniens.

Ce sont 900 Palestiniens qui ont été maintenus en détention administrative en 2007 dont d'anciens ministres du Hamas, semblent avoir été retenus en vue de faire pression sur le Hamas pour la libération du soldat israélien Gilad Shalit.

Le 15 septembre 2005, la Cour Suprême d'Israël a jugé à l'unanimité qu'une partie du tracé de la barrière de séparation était illégale et a demandé au gouvernement d'Ariel Sharon, l'ancien PM israélien de réétudier le tracé près de la colonie d'Alfei Menashe.

Aussi, un rapport parlementaire de 1997, rédigé sous la direction de Miriam Ben-Porat, juge à la Cour suprême de 1977 à 1987, puis élue à la Knesset contrôleur d'État, a montré que le Shabak n'a cessé la torture après le rapport de la Commission Landau, allant bien au-delà des « pressions physiques modérées » acceptées par celui-ci, et ce, en particulier lors de la première Intifada, entre 1988 et 1992.

Soumis à un sous-comité d'intelligence du Parlement, le rapport n'a pas été dévoilé mais gardé secret jusqu'à 2001

Entre la rédaction du rapport Ben-Porat, en 1997, et sa publication en 2001, la Haute Cour de justice a statué à la faveur d'une requête déposée par le Comité public contre la torture en Israël (PCATI), sur l'état juridique de la question en 1999.

La cour laisse toutefois ouverte la possibilité pour les enquêteurs de s'abriter, en cas de plainte au pénal, derrière l'excuse ex-post de « défense nécessaire ».

Partagez et n'oubliez pas de vous abonner pour ne rater aucun de nos articles.

Content created and supplied by: Gnamien-moh (via Opera News )

benjamin netanyahu..

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires