Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : les nouveaux maîtres du pays accusent la France de vouloir maintenir Damiba.

24 heures après leur prise de pouvoir , la journée de ce Samedi 1er Octobre 2022 n'a pas été du tout un repos pour le capitaine Ibrahim Traoré et ses hommes de l'unité COBRA . Ils sont actuellement confrontés à une farouche résistance de certains éléments des forces spéciales qui sont restés fidèles au lieutenant-colonel Damiba.

En effet le communiqué lu sur les antennes de la télévision publique Burkinabè (RTB) par le lieutenant Jean-Baptiste Kabré, porte parole du MPSR n'augure rien de bon pour les prochaines relations entre la France et le pays des hommes intègres. Les nouvelles autorités accusent nommément le gouvernement de Macron d'avoir offert un gîte au président déchu à Kamboissin dans les encablures de Ouagadougou où sont stationnées les troupes françaises afin de préparer une contre-offensive.

La réaction de Paris n'a pas tardé avec la sortie d'Anne-Claire Legendre du ministère des affaires étrangères qui réfute toute ingérence de son pays dans les affaires internes du Burkina Faso et par ricochet elle dément formellement la présence de l'ancien locataire de kosyam (le palais présidentiel) dans la caserne des forces Barkhane.


L' actuel homme fort ferait mieux de pas commettre les mêmes erreurs que son prédécesseur car la priorité demeure la lutte contre le terrorisme.


La contribution de FABA

Source RFI

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires