Sign in
Download Opera News App

 

 

Candidats ENA empêchés de composer/ un ex-magistrat réagit : “c'est un abus de l'administration”

Les épreuves écrites du concours professionnels et directs d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) cycle moyen supérieur ont démarré ce samedi 29 mai 2021 en Côte d’Ivoire. Plusieurs candidats n'ont pas eu accès à leur salle de composition pour plusieurs raisons. Certains pour motif de retard, d'autres pour non conformité des pièces autorisées à ce concours (CNI, attestation d'identité, passeport, Ndlr), ou encore pour péremption de leur pièce d'identité.

Pour maître Ange Olivier Grah, ex-président du syndicat des Magistrats de Côte d'Ivoire, qui a réagi sur une publication du journaliste d'investigation André Silver Konan s'exprimant sur la question des retards, il apparaît clairement qu'au vu du nombre de personnes victimes de cette situation, c'est toute l'administration qui aurait failli à sa mission :

«Comment on peut célébrer, la désorganisation d'une administration ? Si il y a deux entrées, eu égard au fait que ceux viennent ne sont pas des habitués des lieux, des mesures doivent être prises pour faciliter leur orientation» a estimé cet ancien magistrat. Il poursuit en déclarant que «s'il y a autant de personnes qui ont été victimes de cette situation, c'est que les organisateurs ont failli. C'est un abus que les victimes de leur défaillance deviennent les coupables qu'on sanctionne» a-t-il conclu.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires