Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinée Équatoriale : Obiang N'Guema donne l'exemple aux Présidents africains

Le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo n’est pas candidat à la présidentielle de 2023. Du moins, sa formation politique ne présente pas de candidature à cette élection. Le Chef d’État de 79 ans a-t-il décidé de faire la leçon à ses pairs qui s’accrochent désespérément au pouvoir comme si leur vie en dépendait ?Teodoro Obiang Nguema, lors du congrès de son parti (Photos web)

Il y a eu comme un coup de tonnerre au congrès du Parti démocratique de la Guinée équatoriale (Pdge) du lundi 22 novembre 2021. Le parti au pouvoir en Guinée équatoriale depuis 1979 a décidé de ne pas présenter de candidat  à l’élection présidentielle de 2023. Cette décision est d’autant plus surprenante que chacun, en Guinée équatoriale et ailleurs, s’attendait à une dévolution dynastique du pouvoir dans ce pays d’Afrique centrale. Le fils Teodorin Nguema Obiang Mangue prenant la place de son père sur le fauteuil présidentiel, après lui.

Cette analyse est d’autant plus fondée que depuis 2012, l’on a assisté à une ascension fulgurante d’Obiang fils vers le plus haut sommet de l’État et à la tête du parti présidentiel, le Pdge. Il a été 2ème vice-Président de Guinée équatoriale de 2012 à 2016, avant d’être nommé vice-Président tout court et vice-président du Pdge.

Teodorin Nguema Obiang Mangue n'est apparemment plus le dauphin du père (Photo BBC)

Apparemment, les plans du vieux Président pour son fils ont changé. Cela a peut-être rapport avec les dossiers à charge qui s’accumulent contre ce fils aux habitudes de lux particulièrement dispendieuses. Peut-être aussi que Obiang Nguema n’est pas encore rassasié du pouvoir qu’il exerce depuis 42 ans d’affilée et qu’il se réserve le droit de remettre le couvert, le moment opportun. En tout cas, c’est ce que d’aucuns veulent croire dans son camp.Ce petit pays d'Afrique centrale est une véritable éponge d'hydrocarbures

En 2023, le Président Équato-guinéen aura 82 ans bien comptés. A cet âge, l’envie de prendre un repos bien mérité peut être une tentation irrésistible. Il est donc fort à parier que cette décision d’Obiang Nguema ne cache aucune malice. Dans cette occurrence, le doyen des Chefs d’État africain envoie un signal fort à ses homologues africains leur disant par cette voie détournée que la vie après le pouvoir est possible. Un message qui peut avoir des échos au Gabon voisin, au Cameroun et dans le reste de l’Afrique où maints Chefs d’État caressent secrètement le pouvoir à vie .

Théodore Sinzé

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

guinée équatoriale mbasogo obiang n'guema

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires