Sign in
Download Opera News App

 

 

L'UDPCI prépare déjà la présidentielle de 2025

L 'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'ivoire est en séminaire ce vendredi 30 avril 2021 à son siège de Cocody. Un conclave qui a pour objectif de tracer les grandes lignes des prochains combats du parti arc en ciel notamment la présidentielle de 2025.

Le secrétariat général de l'UDPCI ménage déjà sa monture afin de permettre au parti d'aller loin. Un séminaire avec pour thème principal : '' Le secrétariat général de l'UDPCI face aux nombreux défis de la redynamisation et de la remobilisation du parti pour une UDPCI forte et conquérante'' se tient ce vendredi. Les enjeux, les actions et les perspectives avec en ligne de mire la future présidentielle seront passés en revue. " Ce séminaire vient après les événements liés à la dernière présidentielle. Le 2 août 2020, nous sommes sortis du RHDP avec une nouvelle direction. L'UDPCI offrait le choix de l'alternance au sein du RHDP. L'histoire ne peut pas se répéter car Mabri est candidat en 2025", a situé Jean Blé Guirao, secrétaire général. C'est pourquoi, il a invité les séminaristes issus des structures spécialisées du parti au courage, à l'abnégation. Mais surtout, il a appelé à une rencontre studieuse et de vérité. 6 sous-thèmes animeront la journée de cette nouvelle démarche et vison du parti. Représentant le président à ce conclave, Félix Veh Sodet, inspecteur du parti, a dit placer un grand espoir en ces assises. " Nous avons connu de nombreuses crises que nous avons réussi à gérer avec en prime un groupe parlementaire. Le parti a du potentiel mais qui a besoin d'être amélioré" a-t-il déclaré. D'où son appel à la réflexion, à agir et faire le bilan. Étaient également présents à cette rencontre, Gbané Mahama, 5ème vice président chargé des relations avec les partis politiques et Gondo Diomandé, secrétaire général adjoint chargé de l'ecole du parti. 

Franck K

Content created and supplied by: NaomieKAM98 (via Opera News )

UDPCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires