Sign in
Download Opera News App

 

 

Election-Mugefci : une interview exclusive de Pacôme Attaby, candidat du GRS

La Mugefci doit renouveler ses dirigeants le samedi 11 décembre 2021. L’élection se déroulera sur toute l’étendue du territoire ivoirien dans les régions et les départements. Il s’agira d’élire des listes qui, par la suite, iront mettre en place le conseil d’administration.

Dans le cadre de ses tournées de campagne à Daloa dans le haut-sassandra, le candidat du Groupe Renouveau Social (G.R.S), Monsieur Pacôme Attaby a bien voulu accorder une interview à Opéra-News. Dans cette interview, il nous dit pourquoi il est candidat et ce qu’il compte faire s’il est élu à la tête de la Mugefci.

Thomas Phill : M. Pacôme Attaby, bonjour et merci pour l’occasion que vous offrez à nos lecteurs de mieux vous connaître. 

Pacôme Attaby : Bonjour M. Thomas Phill. C’est moi qui vous remercie pour l’opportunité que vous me donnée de m’adresser à vos lecteurs dont certains sont fonctionnaires ou agents de l’Etat.

T. P. : M. Attaby, on vous a connu comme syndicaliste. Vous avez dirigé la Coordination des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire (CES-CI) de 2013 à 2021. Et, aujourd’hui, vous voulez la présidence de la Mugefci. Qu’est-ce qui vous fait courrir ?

P. A. : Oh, je pense qu’un homme doit toujours se considérer comme un serviteur des autres. J’ai effectivement dirigé la CES-CI et je crois avoir fait du mieux que j’ai pu. Aujourd’hui, il est question de mettre mon expérience de gestionnaire des mouvements corporatistes au service des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire ; étant moi-même enseignant, donc fonctionnaire.

T. P. : justement, on apprend un peu partout que les mutualistes sont déçus de la gestion des enseignants à la tête de la Mugefci.

P. A. : c’est vrai que les mutualistes ont des difficultés avec les prestations jusqu’ici offertes par la Mugefci. Et ce sont justement ces difficultés que le Groupe Renouveau Social veut résoudre, une fois parvenu à la tête de la mutuelle. Chaque homme a ses caractéristiques qui lui sont propres. Et tous les enseignants ne sont pas pareils.

T. P. : Qu’avez-vous de spécial à proposer aux mutualistes ?

P. A. : Notre programme s’articule autour des points essentiels suivants : 1/la Mugefci fonctionnera 7j/7 et 24h/24. Car, il est inadmissible que, dans les structures sanitaires publiques, la Mugefci arrête le vendredi à 16h pour reprendre le lundi à 8h. 2/nous supprimerons la carte unique et intelligente pour la remplacer par une carte NFC à volet médical uniquement. Cette carte sera gratuite pour les anciens fonctionnaires et à 1000fcfa pour les nouveaux. 3/nous ferons revenir tous les produits pharmaceutiques du régime de base qui ont été retirés par la carte unique et intelligente. On ne dira plus ‘’tel médicament ne passe pas’’. 4/nous allons arrêter la construction des édifices non productifs pour nous concentrer sur les soins des mutualistes. Et s’il y’a excédent, nous utiliserons cet excédent pour accroître la qualité des soins et le nombre des médicaments. 5/nous supprimerons tous les produits d'assurance additionnels liés à la carte unique et intelligente. 6/les retraités auront un traitement de faveur. Ils seront pris en charge avec célérité dans les structures sanitaires et leur suivi médical se fera d’une manière électronique. En claire, nous ferons en sorte que le fonctionnaire et l’agent de l’Etat retrouvent leur dignité. 7/chaque 6 mois, nous organiserons des assemblées régionales pour faire le bilan de notre gestion et nous laisser apprécier par les mutualistes. 8/nous discuterons avec l'État autour de l'arrimage cmu-mugefci.

T. P. : Vos adversaires vous accusent d’être immature. Que répondez-vous ?

P. A. : oh, je pense qu’ils ont tort de croire que la Mugefci est gérée par un seul individu. Je voudrais leur dire que la Mugefci est gérée par 2 entitées : il y’a le conseil d’administration qui oriente la politique générale de la mutuelle et il y’a la direction qui est chargée d’exécuter les décisions du C.A. Moi, ce que je veux, c’est d’être le PCA et non le directeur général. Nous avons en notre sein, toutes les compétences pour gérer la Mugefci au quotidien.

T. P. : Les élections, c’est pour le samedi 11 décembre 2021. Êtes-vous confiant Monsieur Attaby ?

P. A. : Bien sûr que je suis confiant ! Et je pense que si les mutualistes veulent vraiment que les choses changent dans la gestion de la Mugefci, ils n’auront qu’à faire le bon choix le samedi 11 décembre 2021 en votant pour le Groupe Renouveau social de Pacôme Attaby.

T. P. : votre dernier mot Monsieur Attaby.

P. A. : Je souhaite simplement que ces élections se déroulent de manière vraiment civilisée pour le bonheur des mutualistes. Et je remercie le ministère de l’emploi et de la sécurité sociale, le ministère de tutelle, qui a mis tout en œuvre afin que ces élections se déroulent de la manière dont elles vont se dérouler. 

T. P. : Merci Monsieur Pacôme Attaby.

P. A. : c’est moi qui vous remercie et merci à la direction d’Opéra-News.

Interview réalisée par Thomas Phill

Content created and supplied by: ThomasPhill (via Opera News )

election-mugefci pacôme attaby thomas phill

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires