Sign in
Download Opera News App

 

 

14 juillet en France : le jour où Gbagbo a refusé de faire défiler son armée à Paris

La France fête ce 14 juillet 2021, sa fête nationale. Parade des avions de chasse. Défilé des troupes sur les champs Elysées. Le décor est féérique. Dans un passé récent, la France invitait des troupes de pays étrangers à défiler aux côtés des troupes françaises. Ce fut, entre autres ,  le cas de l’Allemagne. En 2010, la côte d’ivoire avait été invitée par Nicolas Sarkozy, l’ancien président français. Mais Laurent Gbagbo avait décliné l’invitation. Un refus qui a donné lieu à de multiples interprétations. L’ancien président ivoirien lui a expliqué son refus en ces termes : « les Ivoiriens ne comprendraient pas que l’armée ivoirienne aille défiler aux côtés de l’armée française qui a tué beaucoup de jeunes devant l’hôtel ivoire en 2004 ». Ce refus avait-il alimenté le zèle de Nicolas Sarkozy, lors de la de la crise postélectorale de 2010/2011 ?

Des spécialistes des relations France-Afrique ont répondu par l’affirmative. Une chose est certaine, selon des sources parisiennes, la décision de dégager Gbagbo par la force a  été prise au cours d’une réunion à l’Elysée, au cours de laquelle Nicolas sarkozy aurait déclaré « mandat ou pas mandat, il faut en finir ». Dans un livre intitulé « Ça reste entre nous, hein ? Deux ans de confidences de Nicolas Sarkozy », publié par Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel, l’ancien président Nicolas Sarkozy indique que la France est effectivement intervenue en Côte d’Ivoire pour « installer » Alassane Ouattara, à la place de Laurent Gbagbo. « Il y a eu une improvisation sur le Mali et la Centrafrique. Je ne dis pas qu’il ne fallait pas intervenir, mais je n’ai toujours pas compris ce qu’on allait y faire. Le Mali, c’est du désert, des montagnes et des grottes. Quand je vois le soin que j’ai mis à intervenir en Côte d’Ivoire… On a sorti Laurent Gbagbo, on a installé Alassane Ouattara, sans aucune polémique, sans rien », à la page 39 du livre », peut-on lire sur black-feelings.com.

Tché Bi Tché

[email protected]

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

france laurent gbagbo nicolas sarkozy paris

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires