Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès des déchets toxiques: Grande victoire de Claude Gohourou sur Koffi Charles

La décision de la cour d’appel d’Abidjan, autrement constituée, dans le procès lié au blanchiment de capitaux, rendue le mercredi 18 mai 2022, montre un fait marquant, la chute de Koffi Charles.

 

 

Treize ans après, Claude Gohourou, président de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (CNDVT), a remporté une victoire historique dans le procès dit de détournement de 4,658 milliards F CFA des victimes des déchets toxiques. Ce mercredi 18 mai 2022, à 9 h, la cour d’appel d’Abidjan a rendu son verdict dans cette affaire qui a défrayé la chronique et mobilisé les victimes des déchets toxiques, durant plusieurs années.

Au-delà de la relaxe prononcée par le juge de la cour d’appel de renvoi, il y a surtout la chute de Koffi Anon Charles comme l’un des faits marquants de ce procès. Celui qui a conçu sa notoriété dans ce procès, a été débouté par le juge comme partie civile au procès. En clair, Koffi Anon Charles n’est plus reconnu comme représentant des victimes.

Il faut rappeler que le président du Réseau national pour la défense des droits des victimes de déchets toxiques de Côte d’Ivoire (RENADVIDET-CI), Koffi Anon Charles a reçu une plainte des victimes. Par une plainte n° 295/AD du 29 mars 2022, devant le Procureur général près la Cour d’appel d’Abidjan, des victimes de déchets toxiques accusent Koffi Charles pour les délits de faux et usage de faux. Ces victimes disent qu’elles se sont aperçues avec stupéfaction, qu’elles ont donné mandat à Koffi Charles pour agir en leur nom. Ne le reconnaissant pas comme représentant des victimes, celles-ci lui dénient la qualité de partie civile dans le procès. C’est ce qui a amené ces victimes à se faire entendre bruyamment, au tribunal le 11 mai, occasionnant une suspension de plusieurs heures de l’audience. Et ce qui devrait arriver arriva, le mercredi 18 mai. Lors du prononcé du verdict, le juge a fait droit à la demande des victimes.

Koffi Anon Charles, ancien secrétaire général de Coordination nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (CNDVT), organisation dirigée par Claude Gohourou sort perdant de ce procès face à son ancien président qu’il a voué aux gémonies dans plusieurs publications et même au tribunal, à travers de nombreuses actions.

Rappelons que selon le juge, le délit de blanchiment de capitaux dont est accusé le président de la CNDVT n’est pas constitué. En outre, le juge a fait savoir que M. Gohourou n’a pas manipulé de fonds. Par conséquent, il ne peut y avoir de détournement.

 

AKE

 

 

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

. abidjan claude gohourou koffi charles..

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires