Sign in
Download Opera News App

 

 

Blé Goudé disait : "Le Poisson vit dans l'eau mais on peut le noyer quand même". Explication!

En dehors de ce que cette expression de Charles Blé Goudé soit politiquement sous entendue, elle a inspiré plus d'un, surtout dans le milieu du "Zouglou". C'est dans une chanson de Vieux Gazeur, artiste Zouglou, que la plus part des mélomanes ont découvert cette expression qui a fait couler beaucoup d'encre. En la chantant, on sait que l'on peut noyer le poisson dans sa propre eau. Mais que signifie véritablement cette expression. Bien que les interprétations peuvent être diverses, celui qui l'a dit sait pertinemment vers qui ou quoi son proverbe est dirigé.

Aussi, toute parole prononcée, depuis l'âge des temps des premiers penseurs, peut coïncider avec une réalité bien donnée. On peut alors citer un dicton, un adage ou un proverbe dans un temps circonstanciel, selon ce qu'on veut véhiculer. Une actualité partielle de la politique du moment ressemble fort heureusement ou malheureusement à une définition qui pourrait découler de ce proverbe du "Général" CBG. Quand nous regardons de très près la politique ivoirienne de l'heure, on peut déjà affilier ce proverbe au FPI dans la discorde qui oppose l'ex Président Laurent Gbagbo à son ex premier Ministre Affi N'guessan.

Affi N'guessan ne serait-il pas entrain d'être "noyé" dans sa propre "eau"? 

Le Front Populaire Ivoirien ayant été légalement attribué au premier Ministre Affi N'guessan a fait replier l'échine à Laurent Gbagbo son mentor et fondateur de ce parti. Deux camps s'affrontaient depuis belle lurette et ce, dans un cadre purement politique. Le litige était entre la légalité et la légitimité. Durant le temps de l'emprisonnement de l'ex-Président ivoirien, le FPI était devenu la chasse gardée de son ancien proche collaborateur Affi. Il dirigeait le Parti de mains de maître. Le goût du pouvoir acquis, il ne voulait plus s'en défaire.

Il s'en suit une guerre de leadership. Laurent Gbagbo ne voulant plus se lancer dans une affaire juridique abandonna et, selon ses termes laissa " l'enveloppe" à Affi. La suite est que le dernier est parti avec la plus part des principaux responsables des structures de direction et de base. De nombreuses défections se sont fait remarquées, poursuivant l'ex-détenu dans sa marche vers la création d'un nouveau parti. Cette inattendue séparation laissa Affi dans le FPI qui était déjà son "eau". Mais les sauts d'humeur de l'ancien premier ministre font penser à un véritable complexe d'infériorité.

Ce complexe ne justifie t-il pas l'affaiblissement du président du FPI, Affi N'guessan? Et si tel est le cas, n'est-il pas en perte de vitesse ? Vivement que sa perte de vitesse, si elle est attestée, peut répondre au proverbe de Blé Goudé qui dit: "Le Poisson vit dans l'eau mais on peut le noyer quand même". Laurent Gbagbo a t-il pu, malgré tout, noyer Affi N'guessan dans son FPI?

Demain nous le dira!

Jean Didier Degolé

Content created and supplied by: Jeandidierdegolé (via Opera News )

blé goudé charles blé laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires