Sign in
Download Opera News App

 

 

La convocation de Soro est une atteinte à la dignité et l'honneur du peuple ivoirien selon Kouablan Messou

Monsieur Soro Kigbafori a été convoqué le 24 novembre dernier à 15 heures précise devant la justice française suite à la plainte de Michel Gbagbo pour enlèvement, séquestration et traitement inhumain et dégradant qui date Juin 2012.

Mais comme on pouvait s'y attendre Guillaume Soro n'est pas disposé à se présenter devant la juge Sabine Khéris comme pour les précédentes convocations dans cette affaire. Justifiant ce geste, le conseil d'avocat de l'ancien Président de l'Assemblée Nationale a mis en avant l'immunité dont celui-ci bénéficiait au moment des faits.

Quant à Monsieur Kouablan Messou, porte-parole du l'ancien PAN, qui s'exprimait le 26 novembre, dénonce un acharnement, voire un harcèlement de la juge alors que ces paires avaient déjà classé cette affaire sans suite. Et estime qu'un juge ivoirien ne demanderait pas a recevoir un premier ministre français dans une affaire franco-française.

Ainsi, il rencherissait en affirmant que si Soro n'est pas au-dessus de la loi, il n'est pas non plus en dessous. Il doit donc bénéficier du même traitement que tout le monde. C'est pourquoi celui-ci déclare que cette convocation de la juge en dépit du droit international, de l'immunité dont bénéficie Soro constitue une atteinte à la dignité et à l'honneur du peuple ivoirien qui est souverain.

Pour notre part ce rebondissement dans l'affaire qui oppose Michel Gbagbo à Soro Guillaume mais également plusieurs '' comzones'' est loin de nous avoir livré tous ses secrets. Ce rééquilibrage des forces compte tenu du nouveau statut de Michel Gbagbo risque de peser de tout son poids dans la balance.

Affaire à suivre donc...


LIV-3.0

Content created and supplied by: LIVOIRIEN-3.0 (via Opera News )

guillaume soro kouablan messou michel gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires