Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké / L'installation du ministre-gouverneur Jean-Claude Kouassi dans une liesse populaire

On se souvient que le 18 juin 2021 dernier, le président de la République Alassane Ouattara avait créé douze Districts autonomes en complément des deux autres existants déjà à savoir celui d'Abidjan et de Yamoussoukro.

Pour ce faire, on notait la nomination de Jean-Claude Kouassi, originaire de Bouaké en qualité de ministre-gouverneur du district autonome de la vallée du Bandama.

Et c'est la date de ce dimanche 19 décembre 2021 qui a été choisie pour organiser la cérémonie officielle d'installation de l'ex président du conseil général de Bouaké.

Prévue pour 10 heures, c'est finalement autour de midi que les choses sérieuses ont pu commencer avec l'accueil des autorités au nombre desquelles figuraient les personnalités Adama Bictogo, Ali Coulibaly, Thomas Camara, Ahoussou Jeannot pour ne citer que celles-là.

Lorsque nous arrivions sur les lieux à 11 heures, les populations du Gbêkê venues nombreuses pour communier avec leur ministre-gouverneur avec leur tête les autorités préfectorale et municipale, les têtes couronnées avaient déjà envahi les lieux en arborant des tee-shirts à l'effigie de leur champion pour la plupart d'entre eux.

Au nombre des allocutions, celle du ministre Thomas Camara nous aura beaucoup interpellés non seulement pour la pertinence des propos qui sont revenus sur les qualités du ministre Jean-Claude Kouassi, mais aussi et surtout pour le livre banc qu'il a évoqué et qui devrait être remis à l'infatigable JCK.

Selon ses dires, ce document contient l'ensemble des revendications des populations du district autonome de la vallée du Bandama sur lesquelles le ministre-gouverneur devrait se pencher au sortir de cette installation.

Le clou de cette cérémonie a été marquée par la prise de parole du patron de cet événement en l'occurrence le président du Sénat Ahoussou Jeannot qui a émerveillé l'assistance par sa maîtrise des langues locales baoulé et malinké après avoir insisté sur le fait que le développement ne peut se faire dans la vallée du Bandama que par l'union des filles et fils des régions qui la composent en français bien évidemment.

Les applaudissements nourris qui suivaient chacune des métaphores qu'il employait sont là pour corroborer nos propos.

En somme, il a exhorté les populations à faire bras le corps avec le président ADO qui démontre chaque jour si besoin en était qu'il est un acteur de développement.

Pour le reste, force est de constater que ce fut une très beau moment de communion qui aura démontré que les populations de la vallée du Bandama sont en phase avec le premier ministre-gouverneur que le président de la République a bien voulu leur donner et témoigné par la même occasion de la solidarité qui règne au sein du RHDP.

Le ministre-gouverneur peut donc se mettre au travail pour le bonheur des populations de la vallée du Bandama. Bon vent à vous monsieur le ministre Jean-Claude Kouassi.

Yves Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

alassane ouattara jean-claude kouassi thomas camara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires