Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte contre les armes légères : les transporteurs invités à un atelier de sensibilisation

Les responsables des syndicats des transporteurs sont réunis depuis le lundi 28 et ce jusqu’au mercredi 30 novembre à Grand-Bassam. Venus des différentes localités de la Côte d’Ivoire, ils sont en atelier de sensibilisation sur les dangers liés aux ALPC.

Présenter les dangers liés aux Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) mais aussi instruire les acteurs du transport face au trafic transfrontalier, tel est l’objectif de cet atelier de sensibilisation.

Cette initiative du ComNat-ALPC, structure sous tutelle du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité vise également à mieux outiller les transporteurs parfois confrontés à des conflits inter-syndicats avec usage de diverses armes.

Venus de plusieurs localités notamment Touba, Korhogo, Ferkessédougou, Man ou encore Daloa, ils sont près d’une vingtaine de personne qui prend part à cet atelier qui se tient à l’Hôtel Suprême de Grand-Bassam.

Prenant la parole à l’ouverture de cet atelier, le Secrétaire exécutif adjoint de la ComNat-ALPC, Patrice Kouamé, a misé sur les dangers liés à la prolifération des armes légères.

« L’absence ou l’insuffisance de contrôle des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) favorise inéluctablement la prolifération et la circulation illicite de ces armes avec comme conséquence la criminalité violente et l’instabilité au sein de la société »

Soulignons que cet atelier à l’endroit des responsables des syndicats des transporteurs n’est pas la seule rencontre initiée pour parler des dangers liés aux ALPC. Récemment des femmes leaders et les populations de plusieurs localités ont été formées par la ComNat-ALPC.

César KOUAME

Content created and supplied by: CésarKOUAME (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires