Sign in
Download Opera News App

 

 

Massacre de Duékoué : Amadé Ouérémi, "le mouton" de sacrifice

Qui sont les auteurs et les commanditaires du massacre de Duékoué perpétré du 27 au 29 mars 2011 ? La réponse à cette question vieille d’une décennie est désormais sans appel. Il n’y a pas plusieurs responsables. Mais un seul. Il s’agit d’Amadé Ouérémi. L’ex Seigneur de guerre a été reconnu coupable du fait susmentionné et condamné à vie par la justice ivoirienne ce jeudi 15 avril 2021.

« Le Tribunal déclare M. Amadé Ouéremi coupable des faits de crimes contre les populations, viols, vols en réunion, etc, et le condamne à l'emprisonnement à vie», a dit le juge Charles Biny qui a également condamné M. Ouérémi à payer près de 2 milliards FCFA de dommages et intérêts aux victimes.

Ce verdict ne peut qu’être accueilli comme un ouf de soulagement par les ex chefs rebelles qui ont dirigé les opérations dans l’Ouest du pays lors de la crise postélectorale de 2010. Notamment le Lieutenant-colonel Losseni Fofana et le Commandant Coulibaly de Kouibly qui ont été nommément cités à la barre par Amadé Ouérémi.

Ainsi, l’avocate de Ouérémi, Rosine Aka-Séripka juge le procès biaisé.

« Ce procès qui dans son déroulement était biaisé, ne pouvait que donner une sentence biaisée. Le juge n'a fait que dire ce qu'il pensait. Vous m'avez vu demander la comparution de personnes qui ont été nommément citées par M. Ouérémi. Mais on a trouvé des subterfuges pour ne pas que ces personnes comparaissent. NDLR (Lieutenant-colonel Losseni Fofana et Commandant Coulibaly de Kouibly) », a-t-elle regretté.

« On a beaucoup de zones d'ombres dans cette affaire de sorte qu'il n'y a pas eu la manifestation ou l'éclatement de la vérité», a-t-elle soutenu, avant d’ajouter qu’il est « injuste » que son client endosse à lui tout seul la responsabilité de ce qui s'est passé à Duékoué ».

Autrement dit, Amadé Ouérémi est le mouton de sacrifice qui paie pour « la multitude », laissant derrière lui ses 6 femmes et ses innombrables enfants. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

Amadé Ouérémi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires