Sign in
Download Opera News App

 

 

Johnny Patcheko aux victimes de la crise : " je demande des sit-in devant sa résidence à Cocody"

Le retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire continue de susciter beaucoup de réactions des partisans du RHDP. Ce mercredi 02 juin 2021, le cyberactiviste, Johnny Patcheko s'est prononcé sur l'arrivée du Woody de Mama. Il demande aux victimes de la crise post-électorale de faire des seeting devant la résidence de l'ancien locataire du Palais présidentiel deux fois par semaine jusqu'en 2030.

Ce mercredi 02 juin 2021, le cyberactiviste Johnny Patcheko a montré son grand mécontentement pour le retour de l'ancien Président Laurent Gbagbo, annoncé à Abidjan le 17 juin prochain sauf changement de programme. Remontant l'histoire des marches et des manifestations des partisans de Laurent Gbagbo en France, qui consistaient à réclamer sa libération par la CPI, des manifestations qui se sont déroulées en toute liberté d'ailleurs, le cyberactiviste pro-Ouattara voudrait que les victimes de la crise post-électorale 2010-2011 revoient l'ascenseur au Woody de Mama, maintenant que son retour a été annoncé en Côte d'Ivoire pour très bientôt.

En effet dans sa publication sur sa page Facebook ce mercredi, Johnny Patcheko demande aux victimes de la crise de mener des seeting devant la résidence du Président Laurent Gbagbo dans la commune de Cocody et ce jusqu'en 2030.

<< Je demande à toutes les victimes de faire des seeting devant sa résidence à Cocody deux fois par semaine jusqu'en 2030 pour qu'il ne s'ennuie pas.>>, s'adresse Johnny Patcheko aux victimes.

Les raisons de ces seeting ne sont rien d'autre selon lui, que Laurent Gbagbo se réjouissait de voir ses partisans de la France manisfester librement pour réclamer sa libération par la Cour Pénale Internationale. Pour donc lui rendre sa monnaie maintenant qu'il retourne en Côte d'Ivoire, le pro-Ouattara suggère des seeting aux victimes de la crise devant la résidence du Woody de Mama qui finalement ne sera peut-être pas de retour en Côte d'Ivoire le 17 juin prochain comme annoncé par Assoa Adou. Car selon un récent communiqué du gouvernement, cette date choisie par le camp FPI n'est pas consensuelle.

Que pensez-vous de la proposition de Johnny Patcheko aux victimes de la crise post-électorale ?

Source : Page Facebook Johnny Patcheko

La voix blanche

Content created and supplied by: La_voix_blanche (via Opera News )

cocody côte d'ivoire johnny patcheko laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires