Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici les prisonniers politiques issus de l'opposition que Ouattara s'apprête à libérer

Le Chef d'État ivoirien, son excellence Monsieur Alassane Ouattara est sur le point de donner la liberté à plusieurs prisonniers politiques issus de l'opposition.

Près de six mois après sa réélection à la tête de la République de Côte d'Ivoire, le Président Alassane Ouattara n'a cessé de parler de son intention de paix et de réconciliation pour une nation a souffert de crise sociopolitique pendant une décennie. Aujourd'hui, il s'apprête à donner la liberté à plusieurs opposants politiques détenus prisonniers depuis un bon moment, a rapporté Africa Intelligence.


Dans un article publié ce jeudi 22 avril 2021, le média panafricain Africa Intelligence, le chef d'État ivoirien Alassane Ouattara s'apprête à libérer plusieurs prisonniers politiques issus de l'opposition ivoirienne. En effet, l'ancien Premier Ministre sous Félix Houphouët-Boigny attend première une liste de nom en cette fin du mois d'avril pour être officialisée au mois de mai.


Et parmi les prisonniers qui pourraient être graciés durant cette étape de la réconciliation nationale, qu'il n'a cessée d'annoncer depuis sa réélection, figurent plusieurs cadres du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire du Sphinx de Daoukro, son excellence Monsieur Henri Konan Bédié dont Narcisse N'dri, l'ex Directeur de Cabinet de N'zueba, et Ange Félix N'Dakpri, baron de la formation à Toumodi, et bien d'autres personnes. Des opposants qui ont été arrêtés durant la désobéissance civile lancée par Bédié et consorts en octobre dernier. Il y'a aussi plusieurs partisans du FPI emprisonnés par la même occasion.


Cependant, contrairement aux prisonniers politiques du PDCI et FPI, la libération des partisans du GPS de Soro Guillaume, ancien proche du pouvoir et ancien président de l'Assemblée Nationale, n'est pas à l'étude d'après Africa Intelligence. Ces personnes qui avaient été arrêtées pour atteinte à la sûreté de l'État lors du retour avorté que leur patron. Pour rappel, plusieurs lieutenants de Soro, dont Alain Lobognon, Simon Soro, Rigobert Porlo Soro et surtout Souleymane Kamagaté alias Soul to Soul, sont actuellement derrière les barreaux. Ainsi, la réconciliation nationale dont parle Alassane Ouattara ne passe-t-elle aussi par la libération de ces gens? L'avenir nous en dira plus.

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires