Sign in
Download Opera News App

 

 

Achat de terrain : voici comment éviter de se faire anarquer !

Il y a des personnes qui croient que pour posséder un terrain il suffit juste de donner de l'argent à un propriétaire (supposé) et on devient propriétaire à son tour. Laissez-moi vous dire qu'il vous faut bien plus si vous ne voulez pas être victime d'une escroquerie.

Il arrive une étape de la vie où l'on décide de devenir propriétaire, d'avoir sa propre maison. Mais cette noble cause se heurte très souvent en Côte d’ivoire à des propriétaires et démarcheurs qui usent de stratégies (usurpation d'identité, faux et usage de faux, etc.), de leur pouvoir de persuasion pour arnaquer les acquéreurs moins vigilants.

Vente de la même portion de terre à plusieurs personnes ou vente de terrain inexistant sont les dangers auxquels de nouveaux sont confrontés. Pour vous aider à déjouer tous ces écueils voici ci-dessous des dispositions que vous devez prendre.

1- vérifier si le lotissement est approuvé.


Dans le processus d'achat d'un terrain (villageois) cette étape est capitale. Car pour avoir la pleine propriété de ventre terrain en cas d'achat, vous devez disposer d'un arrêté de concession définitive (ACD), lequel vous ne pourrez pas avoir si le lotissement n'est pas approuvé. En effet le terrain doit avoir obtenu un arrêté d'approbation c'est-à-dire une autorisation du Ministere de la Construction pour immatriculer les lots et tenir compte des différentes servitudes et travaux dans le futur.

Pour vérifier l'arrêté d'approbation, vous pouvez demander une copie au vendeur afin d' aller faire la vérification au ministère de la construction pour constater s'il ne comporte aucune irrégularité.

En outre, il faut s'assurer que l'arrêté a été signé par une autorité compétente notamment le ministre en charge de la construction pour le district d'Abidjan.

2- faire la visite du terrain


Si cela peut paraître banal ou évident, il faut impérativement procéder à la visite de son terrain. Cette visite vous permettra de voir si votre terrain est sur un site approprié. C'est-à-dire s'il n'est pas sur une pente, dans marécage, etc. Pendant la visite, vous devez être capable de déterminer la superficie, le numéro du lot et du îlot et s'assurer que les bornes sont visibles.

Parce que vous ne disposez pas de toutes les compétences nécessaires, il faut vous faire accompagner par un géomètre expert.

3-vérifier l'identité du vendeur


Après avoir effectué les deux premières étapes, il faut s'assurer ensuite que le terrain appartient à celui qui veut vous le vendre ou s'il a le droit de le faire. Sachez que c'est soit le propriétaire ou la personne disposant d'un mandat conforme qui peuvent vendre un terrain.

Pour vérifier si vous avez à faire au propriétaire, il doit disposer d'une attestation villageoise et son nom doit figurer dans le guide. Après il faut juste demander la pièce du "propriétaire" afin de constater que tous concordent au niveau du nom.

Car une personne qui fait partie d'une famille n'a pas forcément le droit de vente sur un terrain. C'est pour cela que vous devez vérifier en outre s'il n'y a pas de litige sur la parcelle.

Après avoir vérifié que le terrain appartient bel et bien à celui qui veut vous le vendre, qu'il est approuvé par l'Etat et que vous avez fait la visite du terrain, c'est à ce moment que vous passerez à la négociation pour un éventuel achat.

Au cas où vous achetez votre terrain, il faut le mettre à votre nom. Cette deuxième étape fera objet de notre prochaine publication.


LIV-3.0

J'espère que cela vous a été utile. Abonnez-vous, likez et partagez !

Content created and supplied by: LIVOIRIEN-3.0 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires