Sign in
Download Opera News App

 

 

Accusé d'être acerbe contre le Rhdp, Gnamien Konan s'explique: "si ne je parle pas, dites-moi qui va parler ?"

"Si je ne parle pas, parce que j’ai peur ou parce que je rêve d’un tabouret, dites-moi, qui va parler pour mon pays ?" Telle à la question que Gnamien Konan a posée à ses détracteurs.

Accusé de trop critiquer la gouvernance du Président Alassane Ouattara, Gnamien Konan a donné des explications ce vendredi 16 Avril 2021 dans un tweet. Selon le député de Botro, en sa qualité de Président d'un parti politique de l'opposition ( La Nouvelle Côte d'Ivoire), ancien candidat à l'élection présidentielle, il a les qualités nécessaires pour parler de la vie de la Côte d'Ivoire, en l'occurrence de la gestion du pouvoir d'État par le Rhdp.

L'ex collaborateur du Président Alassane Ouattara fait savoir qu'il a eu à occuper d'importantes fonctions en Côte d'Ivoire, à cet effet, se taire et observer la vie de la nation alors que les inégalités sont observées, est injuste. Il se doit d'être le porte-parole de la population, la voix des sans voix afin que l'État prenne en considération les attentes des populations.

L'ancien Directeur Général de la douane ne cesse d'apporter les critiques constructives à la gouvernance du RHDP, parti au pouvoir. Il propose d'avoir la solution à la corruption et au chômage des jeunes tout en passant par la formation scientifique. Gnamien Konan propose un gouvernement avec un nombre très réduit de ministres, maximum 15.

LeBiesson

Content created and supplied by: LeBiesson (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires