Sign in
Download Opera News App

 

 

Violences au PDCI : Voici ce qui s’est réellement passé, selon Nouveau Réveil

Dans une parution du journal Le Nouveau Réveil revient sur l'incidence survenu lors de la rencontre entre le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin et le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) Maurice Kakou Guikahué, ce jeudi 03 juin 2021 à la maison du parti à Cocody.

Selon le récit du quotidien Le Nouveau Réveil, le président de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Innocent Yao faisant irruption dans la salle du Secrétariat exécutif, informe les journalistes de l'annulation de la rencontre et intime leur retrait de la salle. "Innocent Yao, le jeune leader de la jeunesse rurale du parti "vert-blanc" est arrivé au siège du PDCI, hier, précisément à la salle de réunion du Secrétariat exécutif pour dire que la rencontre pour laquelle journalistes et membres du cabinet du ministre de la Réconciliation avaient pris place, ne va pas se tenir.", indique le journal. 

Toujours d'après le journal, le président de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) aurait exigé le retrait de leur matériel. "Sur ce, il a intimé l’ordre au journaliste de la Chaine de télévision Nouvelle chaîne ivoirienne ( NCI), Traoré Tié, de retirer son micro. Ce dernier, lui a fait savoir que ce n’est pas ainsi qu’on s’adresse aux gens. Aussitôt, éclate une vive altercation entre les deux. Le micro est retiré de la table de réunion. Innocent Yao soulève le chevalet portant le nom du ministre de la Réconciliation, Konan Kouadio Bertin.", fait-il savoir. 

Face l'agissement du président JPDCI une vive dispute éclate. "Vive altercation à nouveau. Cette fois avec un membre de la délégation du ministre. Le chevalet est retiré et tous ceux qui sont dans la salle sont priés de sortir pour se mettre dans le hall, car la déclaration du ministre KKB est imminente.", déclare-t-il. 

Selon le journal, les journalistes en attendant de la déclaration du ministre Kouadio Konan Bertin, le président Innocent Yao revient à la charge. "Les journalistes de Radio France Internationale (RFI) et de Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) déposent leur micro sur le pupitre en attendant la sortie de Guikahué et KKB qui s’entretenaient dans le bureau du premier cité. Innocent Yao revient à la charge, il soulève les deux micros et menace de les faire tomber si les propriétaires ne viennent pas les prendre de ses mains.

Le journal citant les propos de ce dernier « Je vais laisser tomber » dit-il. Et sur ce, il laisse tomber le micro de Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) qui se disloque. Il veut laisser tomber l’autre quand le journaliste de RFI s’empresse de retirer le sien de ses mains.", révèle-t-il.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

guikahué kouadio konan bertin

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires