Sign in
Download Opera News App

 

 

Cérémonies de l’armistice du 11 novembre 1918 : La Nation célèbre ses 22.944 anciens combattants

Les hommages de la nation aux anciens combattants, lors de la cérémonie de l'armistice du 11 novembre 1918, célébrée le mercredi 11 novembre dernier.

C'est le moment des souvenirs douloureux que rappelle l'armistice du 11 novembre 1918. En effet, sur 181.512 tirailleurs d’Afrique occidentale et centrale qui ont participé auprès de leurs frères d’armes aux différentes batailles de la première guerre mondiale, la Côte d’Ivoire avait 18.790 mobilisés sur 22.944 recrus ; 3467 seront tués et 763 portés disparus. Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, M. Téné Birahima Ouattara, a salué la bravoure de ces anciens combattants ivoiriens qui ont lutté pour notre liberté. C'était le mercredi 11 novembre, au cours de la cérémonie commémorative du 103ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, s’est déroulée à la Place du monument aux morts d’Abidjan-Plateau. Les anciens combattants, ont eu droit à une reconnaissance de l’Etat et de la nation qui s'est souvenu d'eux le temps d'une commémoration. Téné Birahima leur a rendu un vibrant hommage pour ce don de soi pour la cause de l'humanité. << Chers aînés, vous ne serez jamais oubliés. Notre soutien continuera parce que vous le méritez >>, a soutenu le ministre de la Défense. En réponse, le capitaine à la retraite, Yassoungo Koné, président de l’Association Fraternelle des Anciens Combattants de Côte d’Ivoire (Afac-Ci), a exprimé la gratitude de ses pairs au gouvernement pour son soutien à leur association. L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, s’est félicité que cette célébration ait pu se tenir cette année. Ce qui n’a pas été le cas l’année dernière à cause de la pandémie de la Covid-19. << Il faut saluer cette Côte d’Ivoire qui a su réagir face à la maladie et qui a très bien engagé la riposte avec de très bons résultats>>, a-t-il noté. Il a surtout rappelé ce moment à la fois magnifique et spécial qui rappelle qu’on doit tant aux anciens combattants au moment où les deux gerbes de fleurs montent vers le monument aux morts.


Haity

Content created and supplied by: Haity (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires