Sign in
Download Opera News App

 

 

Arrestation des pro-Soro : Zeynab Ayoub accuse Lobognon, Beugréfoh réplique

"Pour la petite histoire sachez tous aujourd’hui que Soûl To Soûl, Soro Simon, Rigobert Soro, Kanigui Soro, Marc ouattara, Khando Soumailah ont tous été arrêtés le 23 décembre par la faute d'Alain Lobognon qui s’est précipité sur les micros." Tel est le tweet de l'activiste pro soro dans la journée d'hier mercredi 15 septembre.

Un tweet qui vient réveiller la folle journée qu'ont vécue tous les proches de l'ancien président de l'Assemblée nationale qui lui s'était vu atterrir au Ghana pourtant attendu par ses pairs en Côte d’Ivoire.

À en croire les propos de l'ancienne pensionnaire de la MACA qui y a séjourné durant plusieurs mois, l'arrestation de ses proches de Guillaume Soro était due à la précipitation à laquelle Alain Lobognon s'était empressé sur les micros pour tenir coûte que coûte une conférence de presse.

Pour elle, c'est cette précipitation du natif de Fresco qui a scellé le sort des proches de Guillaume Soro.

Si pour l'instant Alain Lobognon, ne s'est pas encore prononcé sur cette accusation de Zeynab Ayoub pourtant proche de Guillaume Soro tout comme lui-même, ce n'est pas le cas de son porte-parole Jean-Paul Beugrefoh qui n'est pas resté silencieux sur cette accusation de la jeune dame.

Il a aussi répondu à cette inconditionnelle de Guillaume Soro, car ayant promis d'être réactif désormais envers ceux qui s'en prendront à son patron.

En tout cas, cette guerre interne au sein de la famille GPS est loin d'avoir livré tous ses secrets.

Par TG

Content created and supplied by: SimBly (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires