Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidentielle de 2020 en Côte d'Ivoire : "La désobéissance civile était une idée d'Affi N'guessan"

Avant la présidentielle d’octobre 2020, l’opposition ivoirienne s’est mise d’accord pour appeler les Ivoiriens a opté un mouvement général de désobéissance civile. Cette initiative attribuée à Henri Konan Bédié. « Face à la forfaiture, un seul mot d'ordre : la désobéissance civile », avait déclaré le Sphinx de Daoukro lors d’un rassemblement le 20 septembre 2020 qui a réuni les principaux partis de l'opposition au siège du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).


Ainsi, les Ivoiriens étaient invités à descendre dans les rues afin de faire barrage à la tenue des élections à cause de la candidature du Président Alassane Ouattara jugée illégitime. Cette initiative du principal opposant ivoirien a été bien accueillie à l’époque, bien qu’elle n’ait pas pu empêcher Ado de briguer son nouveau mandat.


Mais sept mois après, Jean Bonin Kouadio apporte du nouveau dans l’affaire. Invité du Life Talk ce mercredi 28 avril sur Life TV, le vice-Président du FPI d’Affi N'guessan révèle que la désobéissance civile n’était pas une idée d’Henri Konan Bédié. Selon le chargé de la communication et du marketing politique, le mouvement était une initiative de son leader.


« La désobéissance civile est d'abord une idée d'Affi N'guessan. Elle ne venait pas de Bédié. C'est bien plus tard que Bédié et les dissidents du FPI ont donc décidé de donner un contenu théorique à la désobéissance civile. Il a fallu donc l'arrivée d'Affi N'guessan pour donner un contenu concret. L'arrivée d'Affi N'guessan a permis de structurer cette désobéissance à tel point qu'il s'est retrouvé être le porte-parole alors que précédemment, c'était Guikahué le porte-parole de la désobéissance civile », Jean Bonin Kouadio.

Content created and supplied by: jeuneinfo (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire henri konan bédié n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires