Sign in
Download Opera News App

 

 

Pulchérie Gbalet doute de la moralité des Sénateurs complices dans l'affaire "Al Moustapha"


L’homme d’affaires, Al Moustapha, est le seul condamné pour complicité avec un “réseau de faussaires “, produit et commercialisé de fausses attestations d’exonération de sénateurs auprès de particuliers, alors que le procureur Adou Richard a révélé que l’information judiciaire ouverte, a démontré l’implication de certains sénateurs qui, en violation de l’incessibilité du droit à l’exonération, ont cédé à de tierces personnes moyennant rémunération, des documents, occasionnant ainsi un préjudice financier important à l’administration douanière.


Malgré la plainte déposée par Jeannot Ahoussou Kouadio, président du Sénat ivoirien, autorisant l’ouverture d’une enquête sur l’usage frauduleux de bons d’exonération des membres de l’institution qu’il dirige, l'immunité des sénateurs demeure toujours un garde-fou de ces présumés fautifs sénateurs.

Face à cette situation, Édith Pulchérie Gbalet, présidente d' Alternative citoyenne ivoirienne, une plateforme de la société civile, souhaite la levée de l'immunité des sénateurs mis en cause dans l'affaire des fraudes sur les exonérations douanières des parlementaires. Car s'interroge t'elle, comment des personnes dont la mission est de légiférer et de contrôler le Gouvernement, soient de moralité douteuse ?

Content created and supplied by: Succèsplus (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires