Sign in
Download Opera News App

 

 

Tout savoir sur l'armement nucléaire et la défense anti-missile des USA

Les forces armées des États-Unis ont été les premières à obtenir l'arme nucléaire en 1945. Utilisée lors des bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki pour en terminer avec la Seconde Guerre mondiale, l'apparition de la guerre froide a fait construire de grands stocks d'ogives et de multiples vecteursconduisant à l'équilibre de la terreur avec l'URSS.

Le Single Integrated Operational Plan conçu dans les années 1960 est la planification stratégique en cas de guerre nucléaire.

On compta un maximum de 31 255 ogives en 1967 dans l'arsenal américain et constituant toujours un élément central de la stratégie américaine de dissuasion, leur importance et leur nombre ont décru avec la fin de la guerre froide et depuis le milieu des années 1970, l'Armée soviétique, puis son successeur, les forces armées de la Fédération de Russiedépasse le mégatonnage américain mais reste inférieure au niveau de la précision de ces armes.

Les armes nucléaires sont depuis 1992 sous le contrôle du United States Strategic Command (STRATCOM), les ogives tactiques hors bombes embarquées à bord d'avions tels missiles à courte portée, obus, mines ou torpilles ne sont plus en service depuis cette période.

Le DoD a annoncé disposer de 5 113 têtes nucléaires déployées, non déployées, stratégiques et non-stratégiques fin septembre 2009[39].

Le Traité de réduction des arsenaux nucléaires stratégiques signé en 2002 prévoit la réduction de l'arsenal à la limite maximale de 2 200 armes opérationnelles en 2012. Il sera remplacé par le Traité de réduction des armes stratégiques de 2010 prévoyant un maximum de 1 550 ogives pour chaque partie contractante, les bombardiers ne comptant que comme une seule ogive

Abonner vous gratuitement à notre page pour être informé au quotidien en cliquant sur suivre situé en haut à droite de votre écran. N'oubliez pas de liker, commenter et de partager. 

Content created and supplied by: FAIZANVAMY (via Opera News )

usa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires