Sign in
Download Opera News App

 

 

Budget programme 2022: Une douzaine de ministres devant la Caef du Sénat, hier dimanche

Le jour 3 (dimanche 5 décembre) du passage des ministres devant la Commission des affaires économiques et financières (Caef), du Sénat ivoirien, c’est une douzaine de ministres qui se sont présentés successivement devant ladite Commission, conduite par l’ex-ministre Koumoué Koffi Moïse, pour soumettre chacun, son budget programme, à la sagacité des vénérables Sénateurs. Lesdits budgets présentés définissent les grands axes des actions prioritaires qui doivent selon les émissaires du gouvernement, améliorer la qualité de vie des populations.



Pour le secteur environnement, cadre de vie et protection de la nature, ce sont les ministres, Jean Luc Assi de l’Environnement et du développement durable ; Alain Richard Donwahi des Eaux et Forêts et Bouaké Fofana de l’Assainissement et de la salubrité qui ont ouvert le bal pour ce dimanche 5 décembre. Ainsi les crédits ouverts pour le ministère de l’Environnement et du développement durable s’élèvent à 22 060 474 881 FCFA. Quant au ministère des Eaux et Forêts, les crédits ouverts adoptés sont de l’ordre de 36 246 321 573 FCFA. Pour ce qui concerne le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité, ce sont 145 085 152 708 FCFA qui ont été adoptés par les sénateurs.

Après cette première vague place fut aux ministres du secteur « Développement des infrastructures et équipements collectifs ». Pour ce secteur, neuf (09) ministres étaient concernés. Par groupe de trois, ils ont présenté leur budget programme. Les premiers à le faire furent les ministres Amedé Kouakou, de l’équipement et entretien routier; Bruno Koné Nabagné de la Construction, du logement et de l’urbanisme ; N’guessan Koffi Lataille, Secrétaire d’Etat, auprès du ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme en charge du logement social. Comme leurs prédécesseurs, ils sont passés haut les mains.

Au titre du ministère de l’Equipement et de l’entretien routier, 682 693 571 991 FCFA ont été adoptés. Le ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme a vu son crédit ouvert de 52 559 802 279 FCFA être adopté sans aucune difficulté.  Quant au Secrétariat d’Etat en charge du logement social, il bénéficiera pour ses priorités de 22 518 333 245 FCFA.

Toujours dans le secteur « développement des infrastructures et équipements collectifs », ce sont les ministres, Thomas Camara, des Mines, du Pétrole et de l’Energie; Essis Esmel de la Promotion de l’investissement et du développement du secteur privé (absent, son budget a été présenté par le ministre Thomas Camara) et Tchagba Laurent, de l’Hydraulique. Là aussi, les Sénateurs ont accordés les crédits ouverts des uns des autres par un vote à l’unanimité. Respectivement, les crédits ouverts s’élèvent à 289 375 497 997 ; 12 090 953 787 FCFA et 112 784 532 822 FCFA.

La dernière vague du secteur « développement des infrastructures et équipements collectifs », verra le passage des ministres, des Transports conduit par Amadou Koné; du Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes dirigé par Serey Doh ; de celui de l’économie numérique, des télécommunications et de l’innovation, Roger Adom. Par un vote sans ambages, leurs budgets ont été adoptés de façon unanime par les sénateurs membres de la Caef présents. 72 782 811 780 FCFA pour le ministère des Transports ; 9 209 680 395 FCFA pour le Secrétariat d’Etat en charge des affaires maritimes et 50 079 822 43 FCFA ont fait l’objet du vote.

Notons que ces votes ont été faits après les échanges sur des questions nationales soulevées par les vénérables sénateurs. Lesquelles préoccupations ont fait objet de réponses de la part des émissaires du gouvernement. 

Jean-Pierre Koulou

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

dimanche douzaine ministres programme

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires