Sign in
Download Opera News App

 

 

Et si Alassane Ouattara profitait de ce moment solennelle de deuil pour poser un acte mémorable ?

Rappelé à son créateur le mercredi 10 mars 2021, la mort du premier ministre Hamed Bakayoko a plongé tout le peuple ivoirien et même d'ailleurs dans la consternation totale. Toute la classe politique ivoirienne sans exception a témoigné du rôle capitale que jouait Hamed Bakayoko dans le marigot politique ivoirien en dépit même de sa chapelle politique. Et si le président Alassane Ouattara profitait de ce moment solennelle pour remettre tous les compteurs à zéro ?


Au delà des règles, il y'a la raison . Hamed Bakayoko en avait fait sienne cette maxime dans sa démarche politique. C'est à juste titre qu'à l'annonce de son décès brutale le 10 mars 2021 en Allemagne des suites d'un cancer, les hommages ne tarissent pas, venant de tous mais et surtout de toute la classe politique ivoirienne , proche ou adverse.

Bien que cadre du parti au pouvoir le Rhdp, Hamed Bakayoko savait avec toute son élégance politique se rapprocher des adversaires politiques pour aplanir certaines divergences sans trahir les siens. Celui que les ivoiriens appelaient affectueusement '' Le Golden Boy '' savait se rapprocher des adversaires politiques et ceux-ci savaient trouver confiance auprès de lui pour aborder n'importe quel sujet dans l'optique de trouver des tentatives de solutions.

Du Président de la République SEM Alassane Ouattara, en passant par l'ancien président du parlement ivoirien M. Soro Guillaume Kigbafori, par le président du PDCI Henri Konan Bédié, de Laurent Gbagbo et de plusieurs personnalités politiques, tous ont laissé entrevoir leur regret vis-à-vis du décès d'Hamed Bakayoko. << C'est une grande perte pour la Côte d'Ivoire >> ont dit beaucoup d'hommes politiques ivoiriens.

Au delà des règles, il y'a la raison. Et si le président de la République SEM Alassane Ouattara en hommage à son défunt '' fils '' Hamed Bakayoko remettait les compteurs à zéro dans le marigot politique ivoirien ? Et si Alassane Ouattara profitait de ce moment solennelle pour libérer les prisonniers '' politiques '', pour faciliter le retour des leaders politiques Laurent Gbagbo, Soro Guillaume Kigbafori, Blé Goudé Charles et tous les autres hommes politiques en exile ?

Si ce acte ne ferait pas plaisir à beaucoup, il faut reconnaître, qu'il fera grand bien à tout le peuple ivoirien qui se retrouvera pour espérer un nouveau visage de la scène politique ivoirienne.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

alassane ouattara hamed bakayoko rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires