Sign in
Download Opera News App

 

 

Velléité de candidature de Billon en 2025 : Une équation à plusieurs inconnus au sein du PDCI

(photo de feu Félix Houphouet Boigny, premier président de la République de la Côte d'Ivoire et du PDCI)

Les prochaines élections présidentielles en Côte d'Ivoire, bien que la date étant encore loin, ne cesse déjà d'être au centre des débats politiques. Dans certaines formations politiques, même si le sujet de probables candidatures reste encore tabou ou réservés à quelques initiés, il faut dire que certains militants de la nouvelle génération ne cachent plus leurs ambitions de briguer la magistrature suprême en 2025. Au PDCI, puisque c'est de ce parti qu'il va s'agir dans cette analyse, Jean Louis Billon fait déjà la une de la presse écrite depuis un moment quant à sa ferme volonté de se présenter aux futures échéances présidentielles. Mais dans ce vieux parti où les gerontocrates ont encore le dernier mot, où la jeunesse doit continuer d'attendre "son heure" en se contentant de son statut de "bons petits" , évoquer une éventuelle candidature reste une équation à plusieurs inconnus.

Jean Louis Billon aura t'il l'adhésion de la jeune génération à son projet au sein de ce parti ? Parce que depuis que l'homme a commencé à manifester son désir, des voix ne cessent de le recadrer pour décrier ce qu'elles qualifient de désobéissance voir une défiance aux anciens. À sa Une de ce mercredi 1 Septembre le Nouveau Réveil quotidien proche du PDCI a mis un accent sur ce fait à travers les propos du député de Brobo, Kouamé Yao Séraphin en ces termes : <<... Bousculer frontalement la vieille garde n'est pas la meilleure méthode...>>. Le quotidien L'Inter de ce jeudi 2 septembre a repris à sa Une les propos de Gouali Dodo porte parole du parti cinquantenaire à ce sujet : << Billon a manqué de tact politique...>> . Toujours selon lui << c'est Bédié qui centre les choses au PDCI...>> pour ainsi dire que la décision de Billon de briguer la magistrature suprême ne pourrait être un acte isolé si ce dernier souhaite avoir l'onction du grand chef.

Face aux voix qui s'élèvent déjà au sein du PDCI, Billon aura t'il assez de courage pour rester dans sa logique ? Il faut rappeler qu'en 2020 déjà, l'homme avait presque procédé de la même manière en se précipitant dans une "pré campagne" . La suite nous l'avons connue, la vieille garde a fini par le convaincre et le dissuadé de surseoir à son projet pour attendre "son heure" et donner une autre chance au grand chef. Les anciens sont toujours là et le dernier mot leur revient de droit dans ce parti. Billon a t'il suffisamment pris la mesure de tout cela avant de s'engager et de vouloir affronter les gerontocrates ? Même si la majeure partie des jeunes aspirent au renouvellement, pour l'instant aucune déclaration venant de cette frange ne vient appuyer ou soutenir Billon.

Billon pourra t'il convaincre le grand chef ? Il faut dire que jusque là, le président du PDCI ne s'est pas encore prononcé sur la question d'éventuelles candidatures au sein de son parti. L'homme semble ne même pas être pressé comme toujours pour aborder le sujet. Au PDCI, chaque chose a son temps. Certainement que le moment viendra où on parlera élections, et c'est à ce moment qu'on pourrait évoquer la question de probables candidatures... Ici tout semble sacré et secret...

La question qui me vient à l'esprit est de savoir, jusqu'où ira Billon si sa décision était avérée ? Suivra t'il les traces de KKB en restant restant fidèle à sa logique et se faire éjecter du parti pour indiscipline ? Où alors serait ce pour lui une manière de tester la vieille garde pour voir si celle ci serait prête pour le passage du flambeau à la jeune génération ?

De toutes les façons, dans l'état actuel des choses, le projet de candidature de Billon demeure une équation à plusieurs inconnus au PDCI et seul le temps pourra nous situer. Wait and see.

Vos avis sont attendus. Merci

Neutreetpartisan

Content created and supplied by: neutreetpartisan (via Opera News )

côte d'ivoire jean louis billon pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires