Sign in
Download Opera News App

 

 

Succession d'Hambak, Kandia Camara en embuscade

Depuis le décès d’Hamed Bakayoko, les différents postes qu’il occupait sont en passe de connaître de nouveaux titulaires. Si à la Primature et à la Défense, les intérimaires sont d’ores et déjà connus, à la Mairie d’Abobo c’est la ministre Kandia Camara qui est pressentie pour succéder au Golden Boy.

Le décès de l’ancien chef du Gouvernement, Hamed Bakayoko, a rebattu les cartes au coeur du pouvoir ivoirien. Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a en effet nommé le ministre d’État, Secrétaire général de la Présidence de la République, Patrick Achi, en qualité de Premier ministre par intérim. Quant à Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, ministre chargé des Affaires présidentielles, il assure l’intérim du ministre de la Défense. Deux postes qui étaient cumulés par le Golden Boy au sein du Gouvernement de Côte d’Ivoire.


Hambak venait en effet d’être réélu Député de Séguéla avec un score très honorable, 4 jours plus tôt, lorsque ce cancer fulgurant a eu raison de lui. Des élections législatives partielles seront certainement organisées dans cette localité du Nord ivoirien pour désigner le nouveau député du chef-lieu de la région du Worodougou. Même au niveau de la Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI), dont Hamed Bakayoko était le Grand Maître, les frères de lumière s’activent d’ailleurs pour trouver un successeur à leur défunt patron à la suite des intérimaires qui avaient été désignés. Le Ministre des Eaux et forêts, Alain-Richard Donwahi est a cet effet pressenti pour prendre la tête des francs-maçons ivoiriens.


Au niveau de la Mairie de la commune d’Abobo, qu’Hamed Bakayoko avait arrachée de haute lutte lors des municipales d’octobre 2018, les tractations vont bon train pour lancer la succession de l’ancien chef du Gouvernement ivoirien, devenu premier magistrat de cette commune populaire ivoirienne.


À en croire Africa Intelligence, dans son article intitulé "Qui pour succéder à Hamed Bakayoko à la mairie d'Abobo", publié, le vendredi 19 mars, jour de l'inhumation de celui qui occupait jusque-là ce fauteuil, le confrère indique que le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti du chef d’État Alassane Ouattara, passé son deuil relatif au décès du désormais ancien locataire de la primature d’Abidjan Plateau, évoquera les jours à venir, cette question très capitale pour la direction d’une commune très stratégique.


Il convient toutefois de faire remarquer que la personnalité qui est pressentie pour briguer ce poste, c’est bien Madame Kandia Camara, ministre ivoirien de l’Éducation nationale, par ailleurs Secrétaire générale du RHDP. Le Conseil municipal d’Abobo devrait à cet effet se réunir dans le courant du mois d’avril, apprend-on d’AI pour la désignation du successeur d’Hamed Bakayoko. La ministre Kandia, qui a l’avantage d’être de valider son second mandat de député dans la commune d’Abobo. Cette désignation pourrait donc passer comme lettre à la poste, même si la ministre Jeanne Peuhmond, Directrice exécutive du RHDP, par ailleurs 2e adjointe à la Mairie pourrait jouer les trouble-fêtes.

 

Les dignitaires de l'ex-Rassemblement des républicains (RDR) sont donc à pied d'oeuvre pour assurer à Hamed Bakayoko, l'un des leurs, qui vient d'être arraché à leur affection, une succession des plus réussies. Nous y reviendrons.

Notons qu'Hamed Bakayoko était celui qui dirigeait le dialogue politique entre le gouvernement ivoirien, le PDCI d'Henri Konan Bédié, le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, ainsi que d'autres partis politiques de l'opposition et la société civile. Le retour en Côte d'Ivoire de l'ancien Président Gbagbo Laurent était également en discussion avec d'anciens ministres et collaborateurs de Gbagbo.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

alassane ouattara hamed bakayoko kandia camara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires