Sign in
Download Opera News App

 

 

Katinan:"La décision de la CPI est l'élément de référence qui permet de juger la crise ivoirienne"

Le ministre Justin Koné Katinan porte-parole du PPA-CI sur le plateau de RTI 1 ce mardi 30 novembre 2021,soir à l'occasion d'un débat . Photo A.Zatté.


Le ministre Justin Katinan Koné a expliqué l'origine de la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 à l'occasion d'un débat télévisé sur la RTI1 .Pour lui le seul baromètre de cette crise est la décision de la CPI qui a acquitté définitivement le président Laurent Gbagbo.

" L'élément fondamental qui est de référence et qui permet de juger la crise ivoirienne avec d'autres regards c'est la décision de la Cour pénale internationale (CPI) .Voici ce que la CPI dit exactement. Que la crise en Côte d'Ivoire ce n'est pas un problème d'élection, c'est plutôt un problème de deux personnes qui essayent de se dominer et finalement un a détruit l'autre par les armes .C'est tout simple que ça .C'est le jugement de la CPI. Aujourd'hui c'est le seul regard qui est neutre sur cette question là (...)".

Ce sont les propos tenus par le ministre Justin Katinan Koné porte-parole du nouveau parti politique de Laurent Gbagbo (PPA-CI).C'était à l'occasion d'un débat qui a eu lieu sur RTI1 ce mardi 30 novembre 2021 soir .

Le débat a porté sur le thème principale " Réconciliation nationale rôle des partis politiques ". Les débateurs étaient une militante du FPI ( Adele Dedi ) , Gnamien Yao(PDCI) , le député Maizan Koffi ( RHDP) et le ministre Koné Katinan ( porte-parole du PPA-CI)

Pour Koné Katinan , le respect des textes et lois est le socle de tout ." Le jour où on va respecter nos textes et lois on va avancer " , a conseillé à ce débat télévisé le porte-parole du parti de Laurent Gbagbo . Le ministre Justin Katinan Koné a eu des empoignades sur de nombreux sujets avec le représentant du parti au pouvoir l'honorable Noël Koffi Maizan député de Bondoukou .

A.Zatté

Commentez , partagez , likez notre article .

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

CPI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires