Sign in
Download Opera News App

 

 

Guerre en Ukraine / soutien aux Ukrainiens : Israël dit non aux Etats-Unis

Débutée le 24 février 2022, la guerre continue de faire rage. Si les forces russes ont subi des revers lors de la première phase de la guerre due selon Israël à une erreur tactique (selon un expert militaire sur l        chine française LCI, Israël pense que pour avancer lors de la première phase les forces russes auraient dû étaler leurs bombardements sur cinq jours sans discontinuer, ce qui n’a pas été le cas), pour cette deuxième phase dans le Donbass, les forces russes semblent gagner du terrain. Une situation qui inquiète le président Zélensky et les Etats-Unis, le grand parrain des Ukrainiens. Face à la situation, cette situation difficile pour les Ukrainiens, le parrain étasunien cherche des moyens pour voler au secours de son poulain. Israël a été sollicité, mais Tel Aviv semble ne pas vouloir trop s’impliquer dans cette guerre. Son vote en faveur de la suspension de la Russie du conseil des droits de l’homme de l’Onu avait soulevé le courroux de Moscou qui estime avoir un pacte avec Israël sur le théâtre syrien. « A noter qu’Israël vient de refuser la demande US d’autoriser son usine en Allemagne à livrer aux forces UKR des missiles antichars de 4e génération Spike » révèle Cédric Mas, historien militaire et président de l'Institut Action Résilience sur son compte twitter ce 26 Mai. Non sans s’interroger « Pourquoi les forces RUS continuent-elles à avancer malgré la résistance acharnée des unités UKR ? » et de répondre : « D’abord parce qu’elles « mettent le paquet » en termes de soutien aérien & artillerie. Ici les effets de bombardements aux roquettes thermobariques (TOS-1 Buratino) »

Tché Bi Tché

[email protected]

 

 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

Etats-Unis Israël Ukrainiens

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires