Sign in
Download Opera News App

 

 

Fonction publique : où en sommes-nous avec la signature électronique des actes ?

Depuis mars 2022, le ministère de la fonction publique annonçait en grande pompe l'entrée en vigueur de la signature électronique des actes des fonctionnaires comme en témoigne cette capture d'écran relatif à une une publication de l'AIP, agence ivoirienne de presse :

C'est une bonne nouvelle et les fonctionnaires avaient bruyamment applaudi cette innovation technologique. Mais dans les faits, on ne semble pas en avoir fini avec la lenteur administrative. Et le cas le plus évocateur est celui de l'arrêté d'admission au concours des inspecteurs d'orientation de la session 2021. En effet, les résultats de ce concours professionnels sont disponibles depuis la fin d'année 2021. Mais aujourd'hui, les heureux admis à ce concours ne sont pas encore inscrits à l'ENS, les arrêtés d'admission n'étant pas encore signés. Certains sont même sujets au doute au point où on est amené à se poser la question de savoir où nous en sommes avec la signature électronique. Sur les espaces fonctionnaires, voici ce qui s'affiche :

Et ce ne sont certainement pas les seuls fonctionnaires qui sont en attente de signature de documents. Dernièrement du 28 novembre au 1er décembre 2022, il y a eu la deuxième édition des journées de la fonction publique JFP dont voici l'affiche principale qui parle de "transformation qualitative de l'administration publique ivoirienne".

Et selon nous, transformation qualitative devrait rimer avec la célérité dans le traitement des actes, et naturellement la signature électronique devrait pleinement aider à atteindre ce noble objectif qu'est la transformation qualitative de l'administration.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires