Sign in
Download Opera News App

 

 

Sahi Ulrich : " La JMCI est l'outil de la jeunesse des montagnes pour accompagner le district"

Tia Sahi Ulrich, est un jeune leader politique de la région du Tonkpi, qui a été candidat malheureux à l'âge de 34 ans aux élections législatives précédentes, dans la circonscription electorale de Mahapleu, une sous-préfecture de Danané.

Jeune charismatique doué d'une abnégation sans pareille , Sahi Ulrich vient de mettre sur pied une association de jeunesse appelée "JMCI", c'est-à-dire la jeunesse des montagnes de Côte D'Ivoire dont il en est le president depuis le 28 Août 2021 , suite à une assemblée générale.


veuillez nous donner l'objectif pour lequel vous aviez créé cette association de jeunesse des montagnes?


Merci, en effet le samedi 28 mai 2021, plusieurs leaders des jeunes, venus des régions du Guémon, du Cavally et du Tonkpi, se sont réunis sur des fonts baptismaux, à l'hôtel les cascades de Man, pour créer la "JMCI", qui signifie Jeunesse des montagnes de Côte d'Ivoire.Cette initiative des jeunes du District des montagnes nouvellement créé, vient pour prendre une part active dans cette volonté de L'État ivoirien de faciliter le développement socio-économique et culturel.


Aujourd'hui, ce genre d'organisation de jeunesse, il en existe une panoplie, alors dites-nous clairement, quelle sera votre touche particulière?

En outre, pensez-vous posséder des moyens humains et financiers appropriés pour atteindre vos objectifs ?

En réalité il y a un adage ivoirien qui stipule que "trop de viande ne gâte pas la sauce", la plus value que nous allons apporter à la jeunesse c'est l'idée de leur autonomisation, de leur union dans la diversité sans coloration politique, ethnique et religieuse.Nous avons avec nous de la bonne graine, des jeunes dévoués qui nous viennent des trois points du district que sont le Guémon, le Tonkpi et le Cavally.En ce qui concerne les moyens financiers, nous pensons que notre carnet d'adresse part automatiquement en notre faveur.


Vous clamez déjà être une organisation de jeunesse apolitique pourtant on vous sait être du RHDP, vous aviez occupé des postes importants au niveau des instances de ce parti dans la région du Tonkpi et aviez été candidat RHDP aux élections législatives passées, ne pensez-vous pas que c'est un autre club de soutien que vous créez subtilement ?

Un club de soutien ! Non, nous voulons être plutôt un levier pour le ministre gouverneur du district des montagnes dans la gestion des jeunes et pour parvenir à cela, la jeunesse a besoin de se structurer convenablement.Pour ce qui était de ma candidature aux législatives, ne voyons pas seulement mon étiquette politique, mais plutôt une certaine affirmation par la prise de conscience des jeunes au sein de notre société.


Nous sommes à la fin de notre entretien, quel appel voulez-vous lancer à la jeunesse du district des montagnes ?

D'entrée de jeu, je voudrais vous remercier pour l'opportunité que vous m'offrez de m'exprimer pour la première fois devant une presse en temps que président de la JMCI qui est une nouvelle entité de jeunesse dans le district des montagnes.Cependant je profite de cette occasion solennelle pour moi afin d'exhoter tous les jeunes qui sont des ressortissants de notre nouveau district à l'unisson, autour de notre dynamique qui est la cohésion entre la jeunesse, sans exception, afin de négocier les actions d'autonomisation en leur faveur auprès du ministre gouverneur.


Interview réalisée par Dilane janvier

Content created and supplied by: Dilanejanvier (via Opera News )

côte d'ivoire tonkpi ulrich

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires