Sign in
Download Opera News App

 

 

RHDP : Grand dans la forme mais presque vide dans le fond.

RHDP, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix est ce parti unifié qui réunissait en son sein plusieurs partis politiques alliés

Le RHDP sera donc composé du RDR et de quelques petits partis comme l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI) de Albert Toikeusse Mabri, du Parti ivoirien des Travailleurs (PIT) du professeur Joseph Séka Séka, du Mouvement des forces pour l’avenir (MFA) de Siaka Ouattara et de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) de Serge Anicet Yao Brou.

·        Crises internes de leadership au sein des partis.

Déjà à sa création, ce parti comportait des germes de division. Le PIT, Le MFA et l’UPCI avait déjà eu des problèmes internes liés à leur union avec le RDR pour la formation d’un parti unifié. Ces partis même si ils sont rentré au RHDP sont déjà vidé d’une partie de leur substance.

·        La crise avec le PDCI

 Annoncé comme étant le principal allié du RDR pour la formation du parti unifié, le PDCI de Henri Konan BEDIE a du se retirer du RHDP pour des divergences de points de vue et aussi ne voulant pas voir son parti disparaître et se fondre dans cette union. Le PDCI est ainsi parti avec l’essentiel de son potentiel.

·        Le départ de SORO Guillaume

Longtemps vu comme l’homme de main du président Ouattara et chef de l’armée qui a porté l’a porté au pouvoir, SORO Guillaume démissionne de son poste de Président de l’Assemblée Nationale, quitte le groupe et créé son parti politique. Aujourd’hui il apparaît comme la bête noire du pouvoir. Parti, cet ancien allié devenu ennemi aujourd’hui viens de fragilisé le principal parti du RHDP qu’est le RDR. S’en est suivi une autre démission et abandon du groupe d’une autre grosse tête qu’est Amon Tano.

·        Les déboires de Mabri Toikeusse

La semaine dernière, il avait vu les résolutions de son dernier congret rejeté par le RHDP.

Ce Jeudi 13 mai, lors de son dernier remaniement mistériel, en conseil des ministres, Alassane Ouattara,  déjà en froid avec Mabri Toikeusse,  vient de le remercier pour la deuxième fois consécutive. 

L’on s’en souvient, en 2016, face au refus de Mabri toikeusse de se soumettre au diktat du RHDP  lors des élections législatives, le président ivoirien, avait limogé Mabri alors Ministre des affaires étrangères. 

Cet allié a forcement pris un coup fragilisant ainsi pour la nième fois le RHDP.

Définitivement, ce le RHDP est resté une union de partis fragilisé.

Aura-t-elle les ressources nécessaires pour vaincre ses adversaires quand on sait que son candidat désigné commence par susciter des inquiétudes. 

Le Temps nous donnera de voir.

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.

Astnod

Content created and supplied by: astnod (via Opera News )

Le RHDP MFA PIT RDR

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires