Sign in
Download Opera News App

 

 

Crash des avions de l'armée ivoirienne : quelles sont les raisons ?

Pour sa relance et dans le but de sécuriser les frontière, le gouvernement avait donc prévu une loi de programmation militaire visant à réformer en profondeurs l'armée ivoirienne avec la modernisation et l'achat d'équipements à 1,2 milliard d'euros et une refonte des effectifs. 

C'est dans ce contexte que, le gouvernement a doté de cette armée des hélicoptères de combat et de reconnaissance de type MI24. Rappelons qu'en 2004, le gouvernement d'alors avait doté l'armée ivoirienne de ce même type d'avion dans le but de reconquérir le territoire qui était aux mains des rebelles à l'époque, avant d'être détruits par l'armée française dans des circonstances toujours floues. 

Cependant, il est constaté que ces avions acheté à coup de milliards de nos francs font de plus en plus des crashs. 

Nous nous rappelons à cet effet qu'en décembre 2019, un avion s'était écrasé à Bouaké sans faire de victimes ensuite, un autre du même type s'est écrasé en mars de 2020 à l'aéroport international Félix Houphouët Boigny faisant cette fois deux blessés. Un autre s'était écrasé à l'aérodrome de katiola lors d'une visite d'État du président de la république Alassane Ouattara. Le dernier en date est celui qui avait disparu et qui avait été retrouvé écrasé dans le nord de la Côte d'Ivoire à la frontière avec le Burkina Faso le vendredi 10 septembre faisant 5 victimes tous membres de l'équipage à son bord.

 De ce fait, nombreux sont des ivoiriens qui se posent la question de savoir pourquoi depuis lors, nos avions de combat s'écrasent ils ? 

En effet, comme tout autres engins, les avions de combat ne sont pas infaillibles. Par contre, les accident d'avions interviennent le plus souvent dans les cas suivants : "Pannes mécaniques ou techniques, mauvaise manipulation ou mauvais temps, (brouillard épais, nuage de poussière ou neige) .

En revanche, pas de mauvais temps, et, avec la présence de soldats français ou biélorusses dans les différents équipages de ces engins, il est donc clair que les avions sont pilotés par des professionnels.

 Cependant, hors mis l'incident de l'aérodrome de Katiola au cours duquel deux avions étaient entrés en collision par cause de nuages de poussière, les autres incidents ne peuvent se situer que dans le cas de pannes techniques ou mécaniques. 

À cet effet, une autre question se pose.

"C est appareils achetés étaient ils neufs ?"

 Comme dit plus haut, un accident d'avion peut aussi être dû aux pannes mécaniques, et les pannes mécaniques interviennent le plus souvent lorsque les appareils sont usés ou vieillissants. 

Or, achetés il y a de cela cinq ans, les appareils ne peuvent être usés dans la mesure où ils ne sont pas toujours en activité ; et si les appareils ne sont utilisés au quotidien alors, les pannes s'expliquent par le fait qu'ils n'ont pas été achetés neuf. 

En tout cas, en entendant la fin des enquêtes, on ne peut que déboucher que sur cette éventualité après analyse. 

Qu'en pensez-vous

Content created and supplied by: Papsntidiane (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires