Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique : zoom sur la loi sur le quota de 30% de femmes

 Face au déséquilibre sur l’échiquier politique national dans la parité homme-femme, un projet de loi sur le quota de 30% des femmes dans les assemblées élues avait été adopté en Conseil des ministres en mars 2019 ensuite voté au Parlement en octobre la même année. Deux années plus tard, quand est-il dans les organisations politiques ?

Permettre aux femmes d’accéder à des fonctions politiques. Telle est l’idée de base de la loi sur le quota de 30 % de femmes qui vise à garantir une représentation des femmes dans les instances politiques. 

Deux années après l’adoption de cette loi, le pari est loin d’être gagné pour les femmes. Avec sept (7) femmes au gouvernement sur 41 ministres (17,07%), 29 femmes sur 255 députés (11,37%), 19 sénatrices sur 99 sénateurs (19,19%), 16 femmes sur 201 maires (7,96%) et une femme présidente de Conseil régional sur 31 régions (3,33%) aucune assemblée politique ne respecte, pour l’heure la loi sur le quota de 30% de femmes.

Une réalité qui a conduit plusieurs femmes à mettre sur pied, jeudi 21 juin dernier, la Plateforme politique des femmes candidates de Côte d’Ivoire (PLAPOFCACI) présidée par Noelle Ouellé. Un instrument qui se veut un moyen de pression envers l’État de CI, les partis politiques pour faire respecter la loi sur le quota.

Les Municipales prochaines seront une autre occasion pour les formations politiques pour respecter le quota de 30% de femmes dans les organisations politiques.

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires