Sign in
Download Opera News App

 

 

L'honorable Yasmina Ouégnin et Pulchérie Gbalet reprennent leurs « habitudes », de quoi s’agit-il ?

(L'honorable Yasmina Ouégnin à l'extrême droite, et Pulchérie Gbalet présidente de l'ACI, se sont rencontrées pour reprendre une habitude qu'elles avaient initiée pour "croquer" l'actualité sociopolitique de leur pays/Photo Archives)

L’honorable Yasmina Ouégnin députée de Cocody et la présidente de de l'Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI) se sont rencontrées ce mardi 25 mai 2021 pour dépeindre l’actualité sociopolitique de la Côte d’Ivoire. Une habitude qu’elle ont perdue, depuis l’incarcération de Pulchérie Gbalet.

La députée Yasmina Ouégnin et la présidente de l’organisation de la société civile l’ACI, étaient visiblement très heureuses de se retrouver, après huit mois de détention de Pulchérie Gbalet.

Il s'agissait pour ces deux icônes de l’univers politique ivoirien, de reprendre ce qui était leur préoccupation majeure, au cours des fréquentations régulières qu’elles ont initiées pour débattre de sujets sociopolitiques, notamment « croquer » les maux du navire ‘’Ivoire’’, et en proposer des solutions pour la bonne marche de la société. 

Une habitude demeurée en suspens suite à l’interpellation et l’incarcération de l’une d’entre elles, qui vient d’être « réactualisée » avec cette rencontre, sous les regards admiratifs de leurs collaborateurs.

Selon l’information rapportée par la plateforme ‘’Mel Essis Media TV’’, à l’issue de cette entrevue, l’honorable Yasmina Ouégnin qui était entre temps sur le terrain, s’est adressée à sa « complice » en ces termes :

« Tiens bon Pulchérie Gbalet, on n'a pas encore fini. Peut-être même qu'on n'a pas encore commencé. Voilà le délestage et la pénurie d’eau », a-t-elle planté comme décor.

Pour rappel, Pulchérie Gbalet la présidente  l'Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI) a été libérée dans la nuit du 28 Avril 2021.

Y.K

 

  

 

  

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

l'honorable yasmina ouégnin pulchérie gbalet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires