Sign in
Download Opera News App

 

 

Il y a du nouveau dans le domaine de l'aéronautique

Tarom (Transports aériens roumains) est la compagnie aérienne nationale de Roumanie.

La compagnie exploite des vols intérieurs et internationaux réguliers et charters à destinations de 53 aéroports en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Tarom veut poursuivre la modernisation de sa flotte avions

Malgré la crise, la Tarom a engagé la modernisation de sa flotte en prenant livraison de ses premiers ATR 72-600 loués auprès de NAC. Mais la compagnie aérienne veut aller plus loin.

En mars 2020, la compagnie aérienne roumaine réceptionnait son quatrième ATR 72-600 dans le cadre d'un contrat de location auprès de Nordic Aviation Capital (NAC) pour un total de neuf exemplaires. La première phase d'une modernisation de la flotte lancée avant l'éclatement de la crise et rendue plus que nécessaire par un parc devenu extrêmement coûteux à entretenir et maintenir. Déjà en difficulté financière, la Tarom avait obtenu une aide d'un montant de 36,7 M€ de la part du gouvernement roumain. Une aide sous forme de prêt temporaire et validée par la Commission européenne afin de "garantir la bonne continuité des services aériens" en Roumanie, notamment.Une deuxième aide de 19,3 M€

Les conséquences de la pandémie sur l'activité aérienne, mesures de confinement et de restriction de déplacement dans de nombreux pays à destination, se sont traduites par des pertes d'exploitation conséquentes, nécessitant un nouveau prêt d'Etat d'un montant de 19,3 M€ dans le cadre des mesures "destinées à remédier aux dommages causés par des calamités naturelles ou par d'autres événements extraordinaires". Dans le même temps, un plan de restructuration a été engagé avec suppressions de postes, l'effectif total étant jugé par le gouvernement roumain "deux fois supérieurs à ceux d'une compagnie aérienne de même taille".

Remplacer les Boeing 737

Si le renouvellement du parc d'avions régionaux est désormais bien engagé reste à régler le remplacement des moyen-courriers des Boeing 737-300 mais aussi des 737-700/800. Dans cette optique, la Tarom avait commandé cinq Boeing 737 MAX 8 dont l'arrivée progressive a été retardée d'abord par l'immobilisation des appareils suite aux accidents de Lion Air et d'Ethiopian, ensuite la crise créée par la pandémie. La Tarom avait commandé ses 737 MAX 8 en 2018.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires