Sign in
Download Opera News App

 

 

Appel à la libération des prisonniers : le message du camp Soro à ses partisans, ce vendredi

Après l’appel de Gbagbo et Bédié à libérer les prisonniers,Le message ferme du camp Soro à ses partisans

  Après Gbagbo Laurent qui demandait le 27 juillet dernier la libération des prisonniers politiques, le président du Pdci Rda Henri Konan Bédié a remis le couvert ce jeudi 05 Aout 2021. « (…) je vous demande de prendre par une volonté politique forte, le leadership du processus de réconciliation nationale, par la libération générale des prisonniers des crises sociales que nous avons subies », a-t-il plaidé auprès du Chef de l’Etat Alassane Ouattara dans un pan de son communiqué. Face aux sorties de ces deux leaders d’opposition, le camp Soro Guillaume a tenu à adresser un message ferme à ses partisans. Et c’est le site G24InfoGKS engagé pour la cause de l’ex président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro via un tweet ce vendredi qui a appelé les Pro-Soro à garder le bon ton et abonder dans le même sens que les deux ex-présidents de la République de Côte d’Ivoire.


« Les Président Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo dans un ton apaisé demandent au président Alassane Ouattara à la libération des prisonniers et l'ouverture d'un dialogue national inclusif entre fils et filles de Côte d’Ivoire.

Nous partisans de Soro Guillaume devons abonder dans le même sens ce qui est normal. Au stade actuel de la vie politique de la Côte d'Ivoire, il faut baisser le ton, avoir un discours de réconciliation, d'apaisement tout en pensant aux prisonniers et à leurs familles. Nous devons également penser à la prochaine génération », pouvait t-on lire. Et d’ajouter «  

Qu’allons-nous leur léguer ? La paix le président Soro Guillaume en exprimant sa reconnaissance envers l'ex Président Gbagbo après sa rencontre avec les épouses des détenus, s'inscrit de facto dans la même droite ligne de l'aboutissement des choses par la voie pacifique.

Adhérons à cela pour la Côte d’Ivoire. Le retour du président Soro Guillaume, la libération des prisonniers, la tenue d'un dialogue national inclusif ne se feront que dans la voie de la négociation.

Il y a un temps pour tout. Le temps de se parler est arrivé, il faut saisir l'occasion. Apprenons à se faire confiance ».

Narco

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

alassane ouattara bédié camp soro guillaume gbagbo laurent

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires