Sign in
Download Opera News App

 

 

Ouverture du dialogue politique : voici la marque Achi Patrick

Annoncée par le Premier ministre Patrick Jérôme Achi, à la surprise générale, lors de son grand oral, le 8 novembre à la Primature, le dialogue politique s'ouvrira dès ce 16 décembre sans bouleversement de dernière minute. Plusieurs fois appelé mais survenu, ces grands moments de rencontres de la classe politique ivoirienne s'annoncent palpitants plusieurs raisons. D'abord il n'est jamais allé jusqu'au bout depuis ses premiers balbutiements sous la Primature du Premier Amadou Gon Coulibaly. Il avait nourri bien des espoirs quand la charge été reprise par le successeur du fils de Korhogo. Connu pour être introduit au sein des principaux partis politiques où il a ses entrées et amitiés, Hamed Bakayoko lui aussi n'est pas allé loin malgré sa bonne volonté. Quelle va être le sort de ce dialogue politique dans lequel les populations ivoiriennes placent beaucoup d'espoirs au moment où le Pdci-Rda d'Henri Konan Bédié est pour << un dialogue inclusif>> et où le PPA-CI de Laurent Gbagbo est plutôt pour << la libération de tous les prisonniers politiques civils et militaires>>. Ce dernier, autant le dire tout net, constitue à ce jour un élément de crispation entre le régime Ouattara et une partie de l'opposition menée par Laurent Gbagbo. L'hebdomadaire Jeune Afrique croit savoir que le Premier ministre Patrick Jérôme Achi a ses clés pour ouvrir toutes ces portes.

Premièrement, c'est lui-même qui annoncera la couleur au cours d'une plénière que ses services organiseront à la Primature.

Entant que Chef du gouvernement il sera certes à la manœuvre mais à l'arrière plan tout en laissant les ministères techniques aller à l'abordage. À savoir Diomandé Vagondo Ministre de la Sécurité et intérieur ; Koné Kafana Gilbert Ministre chargé des Relations avec les institutions et actuel collaborateur très privilégié du président Alassane Ouattara qui lui a confié la restructuration de son parti le Rhdp ; Cissé Ibrahima Bacongo Ministre chargé des affaires politiques le juriste qui parle dans le creux des oreilles du chef de l'État ivoirien ; et enfin Kouadio Konan Bertin dit KKB Ministre de la Réconciliation nationale. Ces ministres seront chargés de mener des discussions avec les partis politiques. Mais pour le Premier ministre Patrick Achi, pas question dans un premier temps de rencontrer les deux anciens chefs d'État ivoiriens Henri Konan Bédié president du Pdci-Rda, Laurent Gbagbo président du PPA-CI, et Mabri Toukeusse de l'Udpci et Pascal Affi Nguessan du Fpi.


Haity

Content created and supplied by: Haity (via Opera News )

d'henri konan bédié hamed bakayoko laurent gbagbo patrick jérôme achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires