Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici les propositions du PDCI-RDA pour la sécurisation du vote des électeurs le 06 Mars 2021

Voici les propositions du PDCI-RDA pour la sécurisation du vote des électeurs le 06 Mars 2021.

Le 06 Mars 2021, les électeurs ivoiriens sont invités aux urnes pour le choix de leurs représentants à l'assemblée nationale.

Après les élections Présidentielles controversées du 31 octobre 2020 avec l'implication de la candidature du président sortant Alassane Ouattara jugée inconstitutionnelle par l'opposition, elle ( l'opposition n'attend pas faire profil bas.

Ces législatives après quelques mois des événements douloureux d'octobre avec encore des personnalités et jeunes de l'opposition en prison sont une occasion pour l'opposition de donner de la voie dans les urnes.

Aller aux élections est la première des choses et la seconde est la sécurisation du vote des électeurs selon l'opposition dirigée par l'ex-président Henri Konan Bedié.

Le conseil politique des cadres du PDCI-RDA ne s'est pas fait prier pour se réunir et faire des propositions à tous les candidats en vu d'assurer la sécurisation du vote des électeurs et s'assurer de la majorité à l'assemblée nationale au soir du 06 Mars 2021 car pour le PDCI–RDA et tous les autres partis de l’opposition significative, la participation à cette élection revêt une importance particulière. Il s’agit, en effet, de :

  • Honorer la mémoire des nombreux morts et blessés suite au mot d’ordre de désobéissance civile, avec une pensée particulière pour le jeune N’guessan Koffi Toussaint, mort par décapitation et les quatre membres d’une même famille calcinés dans l’incendie des concessions du quartier de Toumodikro à Toumodi;
  • Constituer un véritable contre-pouvoir et contraindre le régime RHDP à une cohabitation ;
  • Faire vivre la démocratie dont l’oxygène est constitué par les élections ;
  • Redonner espoir aux Ivoiriens en infligeant une cuisante défaite au régime RHDP ;
  • Montrer à la communauté internationale qu’elle s’est lourdement trompée en prenant fait et cause pour le candidat du RHDP lors de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Pour y parvenir, le PDCI – RDA et ses alliés se doivent de fournir les armes à leurs candidats afin de combattre les mauvaises pratiques électorales tendant à détourner l’expression de la volonté des électeurs au profit de candidats non méritants.

Le Conseil politique des cadres du PDCI – RDA, une force de proposition au service du Parti, apporte par la présente note sa contribution dans la lutte contre les mauvaises pratiques électorales.

 

II – INVENTAIRE DES MAUVAISES PRATIQUES ELECTORALES (voir tableau)

 

III – PROPOSITIONS DU CPC – PDCI

III – 1 Propositions relatives à la sécurisation du scrutin

On ne peut attester de la sincérité du scrutin que si l’on est en mesure de connaître clairement le choix, et donc la volonté, de l’électeur. Sans prétendre avoir l’exhaustivité des actions ou autres procédés pour s’assurer de la totale sincérité du vote, nous osons croire que les procédures ci-dessous, très peu couteuses et faciles à mettre en œuvre, permettraient d’accroître le niveau de fiabilité des résultats :

  • Demander que chaque bulletin de vote dispose non seulement d’un sticker mais en plus qu’il y soit inscrit en filigrane un numéro unique code barre (comme les tickets d’entrée dans les stades et autres grandes manifestations – le coût de réalisation est très faible).
  • Demander qu’il soit établi le listing des numéros de bulletins de vote mise à disposition dans chaque Bureau de vote et mis à disposition de chaque candidat.
  • Demander que chaque Bureau de vote dispose d’un nombre exact de bulletins mis à disposition sur la base du Nombre d’inscrits + 6%.
  • Demander qu’il soit établi des PV uniques et numérotés, inscrit en filigrane, par Bureau de vote.
  • Demander qu’il soit mis à la disposition de chaque candidat le listing des numéros de PV par bureau de vote.
  • Demander que le nombre de représentants officiels dans les Bureaux de vote passe à 04 personnes (ceci pour nous permettre de faire entrer 2 personnes dites infaillibles vers 15H).
  • Demander qu’il soit affiché directement dans chaque lieu de vote les résultats de chaque bureau de vote, comme est affichée la liste des électeurs par lieu de vote.
  • Demander qu’il soit annexé aux feuilles de dépouillement les bulletins nuls et blancs.
  • Demander la présence absolue du représentant officiel et ou adjoint des candidats pour la consolidation régionale des résultats – représentant officiel et son adjoint désigné pour chaque région et pour chaque District par les candidats avant le début de la campagne officielle.

 

L’établissement des codes-barres mesures de sécurité pour les bulletins de vote pourrait suivre la logique suivante :

Code barre N° : n° circonscription régionale - n° circonscription départementale - initiale Sous-préfecture ou commune – initiale localité - n° bureau de vote : Exemple 031-081-SPD-PAL-BV1 (Bureau de vote 1 du village de Pala, de la sous-préfecture de Diamba du département de Tanda et de la région du Gontougo)

L’établissement des codes-barres mesures de sécurité pour les procès-verbaux (PV) pourrait suivre la logique suivante :

Code barre N° : n° circonscription régionale - n° circonscription départementale - initiale Sous-préfecture ou commune – initiale localité - n° bureau de vote - PVRCI : Exemple 031-081-SPD-PAL-BV1-PVRCI (Procès-verbal du Bureau de vote 1 du village de Pala, de la sous-préfecture de Diamba du département de Tanda et de la région du Gontougo)

 

III – 2 Recommandations à la plateforme de l’opposition

Dans le cadre du dialogue politique en cours, le PDCI – RDA et ses principaux alliés de la plateforme de l’opposition doivent obtenir du Gouvernement des garanties, en vue d’un scrutin apaisé. Ces garanties concernent, entre autres :

  • Le professionnalisme et l’impartialité des forces de l’ordre commises à la sécurisation du scrutin ;
  • L’installation des démembrements de la CEI en dehors des locaux abritant les administrations préfectorales et sous-préfectorales pour éviter aux autorités préfectorales toute tentative de supervision des opérations électorales ou d’immixtion dans le déroulement du scrutin ;
  • La matérialisation sans équivoque de la preuve du vote des électeurs.

 

III – 3 Recommandations aux candidats du PDCI – RDA

  • Faire preuve de vigilance dans le choix des représentants dans les bureaux de vote ;
  • Requérir l’assistance d’un cabinet d’avocat compétent dans l’interprétation des textes électoraux régissant le scrutin ;
  • Requérir l’assistance d’un huissier de justice pour faire constater in situ et en temps réel tout dysfonctionnement pendant le déroulement du scrutin et les opérations de dépouillement ;
  • Demander aux représentants de vérifier l’authenticité des résultats avant la signature des Procès-Verbaux.


#Stratège

Content created and supplied by: Stratège (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires