Sign in
Download Opera News App

 

 

Rencontre Gbagbo-Ouattara : retour sur la leçon de Hamed Bakayoko aux jeunes

La rencontre des frères ennemis Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara du mardi 27 juillet dernier, après une décennie de crise militaro-politique qui les opposait, devrait servir de leçon pour une frange de la jeunesse ivoirienne, prête au sacrifice ultime pour des leaders politiques.

‘‘Quand nous acteurs politiques, on fait nos accords politiques, on ne vous appelle pas. Quand c’est bon entre nous, on ne vous appelle pas. Mais, quand il y a des désaccords, c’est là qu'on vous appelle pour que vous puissiez porter ces désaccords par des batailles de rue. Vous devez dire non à la violence. Ce n’est pas à vous de porter les désaccords des hommes politiques », déclarait le regretté Hamed Bakayoko, alors Premier ministre.

Cette interpellation de Hamed Bakayoko, faite à Bonoua le 28 août 2020 faisait suite à des événements violents dans plusieurs localités ivoiriennes. Elle était consécutive à une vague d’indignation de l’opposition politique suite à la candidature d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat.

En d’autres termes, les citoyens doivent protéger leurs vies tout comme les hommes politiques qui finissent toujours par se retrouver et protéger leurs intérêts.

Tous les Ivoiriens saluent la rencontre symbolique entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Cela dit, la réconciliation nationale doit s’accompagner de vérité, de Justice, de repentance et de pardon avant d’être effective.

Ce qui est loin d’être le cas pour l’instant car tous les crimes de la crise militaro-politique 2002-2011 restent sans auteurs. Si certains souhaitent rompre avec le passé, le pays risque d’être rattrapé par ces crimes impunis du passé.

 

Cyrille NAHIN

 

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

alassane ouattara hamed bakayoko laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires