Sign in
Download Opera News App

 

 

En exil et condamné à vie, Soro Guillaume sous le joug du karma ?

« Nul n'échappe à son destin. J'ajouterais à son karma. On ne peut pas avoir assumé une rébellion qui a endeuillé et impacté la vie de millions de personnes, venir par la suite regretter parce que ceux pour qui on a prétendu se battre n'auraient pas été loyaux jusqu'au bout et espérer que tout, dans notre vie coulera comme l'eau d'une source paisible », a réagi le journaliste et analyste politique André Silver Konan après la condamnation à vie de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Soro Guilaume, par la justice ivoirienne, hier mercredi 23 juin 2021.

Peut-on alors affirmer que l’ex-Secrétaire général des Forces nouvelles paie ainsi les actes commis par la rébellion armée qu’il a déclenché et assumé en septembre 2002 ?

Les adeptes du karma, qui croient au retour des actes posés, répondent par l’affirmatif. De l'avis de ces derniers, c’est même moins cher payé pour Soro Guillaume au regard des vies perdues, des vies détruites, des familles disloquées…imputables à la rébellion armée.

 Notons que selon la loi karmique, l'homme devient ce qu'il accomplit : les bonnes actions d'une existence antérieure améliorent les conditions de vie de l'existence à venir, tandis que de mauvaises actions les aggravent. Aussi chaque individu détermine-t-il son propre destin dans la vie à venir.

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

Soro Guillaume

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires