Sign in
Download Opera News App

 

 

Pendant que les GOR font la fête à Abidjan, "la popularité de Gbagbo au Cameroun est intacte"

L’événement est sur toutes les lèvres à Abidjan. L’on pourrait même s’aventurer à prédire qu’il devrait faire des vagues pour encore bien longtemps dans l’actualité politique en Côte d’Ivoire.

 

Sur deux jours d’affilée, de ce Samedi 16 Octobre au Dimanche 17, les Gbagbo Ou Rien, partisans de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo devront se retrouver au Palais des congrès de l’Hôtel Ivoire et dans le village Tchaman de Blokoss, pour faire la fête et se mettre en ordre de bataille à l’occasion de congrès constitutif du nouveau parti de l’ancien président de la république, sorti blanchi du gouffre judiciaire de la Cour Pénale Internationale (CPI).

 

A près de 3000 Kms de là, au Cameroun, on ne devrait pas rester indifférent à cette actualité, car dans ce pays d’Afrique centrale, Laurent Gbagbo semble conserver une popularité inoxydable, essentiellement construite durant son procès très médiatisé à la CPI. C’est ce que nous confirmait ce Vendredi 15 Octobre en soirée, Pierre Claver Nkodo, patron de presse au Cameroun, journaliste à Afrique Media et président de l’Association Panafricaine pour l’Excellence, l’Education, le Développement et l’Amitié (AP2EDA-APH), selon qui ‘’La popularité de Gbagbo au Cameroun est intacte’’.

 

Le regard qu’il porte sur l’engagement politique de l’ancien chef de l’état Ivoirien est assez évocateur : ‘’Gbagbo est un symbole pour la lutte pour la souveraineté des peuples Africains. Il faut savoir dans quelle allégresse les Camerounais ont accueilli sa libération’’. Cette popularité de l’icône de la Gauche Ivoirienne, il l’explique par le fait que ‘’Gbagbo touchait un problème de souveraineté, un problème de fond’’.

Contrairement, déplore-t-il aux politiques de son pays, le Cameroun, qui ‘’évitent d’aborder les problèmes de fond tels que le FCFA, la souveraineté, la confiscation des ressources naturelles, la réforme des programmes scolaires…’’. Il le prédit, l’événement sera très suivi au Cameroun, notamment en ce qui concerne le discours que devra prononcer l’ancien dirigeant.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Abidjan Cameroun Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires