Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour sur les massacres de Duékoué: une piste s'ouvre, voici les détails

On entend dire çà et là que la ville de Duekoué, dans l’Ouest de la Côte d'Ivoire, a vécu le pire lors de la crise post-électorale de 2010-2011. En plus des dires, il y a bien des preuves matérielles. Duekoué a belle et bien et fortement éprouvé. Le comble, on ne parvient toujours pas à coller un visage sur ces massacres qui y ont lieu. 

Les Ivoiriens dans leur grande majorité continuent de s'interroger. Chacun guette la moindre occasion, visant à trouver le coupable de tous ces massacres, pour enfin, répondre de ses actes. Pendant ce temps, un présumé coupable est dans le viseur de la justice ivoirienne. Il s'agit de l'ancien "seigneur" de guerre dans le mont peko, le Burkinabé Amadé Ouremi. 

Le petit hic pour l'heure, après tout ce défilé des témoins au tribunal du Plateau, l'on ne parvient toujours pas à le lier directement aux massacres de Duekoué. Lui, se défendant comme un beau diable, il ne cesse de clamer son innocence. Paraît-il, lors de son dernier procès, il aurait fait quelques précisions, mais qui restent pour l'heure, floues. 

Cependant, si ce dernier ne reconnaît pas avoir agi de son propre chef, à l'époque, une question nous taraude l'esprit. Elle est à l'attention de toute la nation ivoirienne, quelque soit notre bord politique (FPI, PDCI-RDA, RDR, UDPCI, MFA etc.) Qui a armé les rebelles en general , en particulier Ouremi ?

Cette question ne vient pas de nous, mais du confrère "Aujourd'hui" dans sa parution du vendredi 09 avril 2021. Alors, en toute franchise, si Amadé Ouremi ne cesse de dire qu'il a agi sous des ordres, et qu'il n'était pas son propre chef, pouvons-nous répondre à cette préoccupation de ce quotidien ?

D.Tahé

Content created and supplied by: David225 (via Opera News )

duekoué duékoué

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires