Sign in
Download Opera News App

 

 

Opération mains propres / Zéphirin Zaté assène ses vérités : "les DG qui sont épinglés doivent être remplacés"

Lancés depuis quelques mois, les résultats du scanner des Entreprises Publiques Nationales (EPN) ont fait tomber de grosses têtes parmi lesquelles certains séjournent déjà à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA). Face à cette situation peu glorieuse pour l'image de l'élite ivoirienne, des voix s'élèvent. Et non des moindres. À l'image de Zéphirin Zaté, PDG de Africa Managers et président exécutif de l'ONG West Africa Development (WAD), structure privée chargée de la promotion de la bonne gouvernance à l'échelle internationale.

 

Zéphirin Zaté, PDG de Africa Managers et président exécutif de l'ONG West Africa Development (WAD)

Le vaste audit des structures publiques entamé depuis quelques temps porte ses fruits. Mieux, le scanner se poursuit de sorte à dénicher les mauvais gestionnaires des structures étatiques. Le dernier en date, selon Africa Intelligence dans l'une de ses récentes publications, serait le DG du Port autonome de San-Pedro, Marcel Hilaire Lamizana, haut cadre du parti présidentiel, le RHDP. Face à cet état de fait, Zéphirin Zaté, promoteur en pôle position des managers de structures publiques et privées à l'échelle nationale et internationale, n'est pas resté indifférent.

Interpellé au plus haut point, le Directeur général d'Africa Managers et Président exécutif de l'organisation panafricaine West Africa Development n'a pas hésité à nous livrer son ressenti, tôt ce vendredi matin. "Je tiens à dire toutes mes félicitations au Président Alassane Ouattara et au Premier ministre Jérôme Patrick Achi pour l'initiative qu'ils ont osée. Cela, parce que la majorité de ceux qui sont audités depuis un certain temps sont leurs partisans. Pour ce fait seul, ce n'était pas une évidence. Alors, retirer les mauvaises graines de son propre sac n'est pas donné", dit-il d'entrée.

"Je les exhorte à poursuivre cette initiative courageuse jusqu'à épuiser cette opération mains propres qui améliorera le quotidien des Ivoiriens. Dieu Seul sait combien sont nos concitoyens qui applaudissent ces résultats à mi-chemin parce qu'à la vérité, ils en ont marre. Monsieur le Président, c'est leurs vœux que vous êtes en train d'exhausser", a-t-il poursuivi.

Mieux, Zéphirin Zaté fait une doléance au Chef de l'État. Car pour lui, il faut crever l'abcès pour guérir le mal définitivement. Il faut tuer le mal depuis sa racine pour éviter qu'il récidive. "Monsieur le Président, monsieur le Premier ministre, je tiens à vous faire une doléance : prière renouveler la classe dirigeante des entreprises publiques, mais surtout des responsables des structures sociales de santé publique qui deviennent pour la plupart arrogants. Souvent même, ceux-ci se disent intouchables alors que nous sommes ensemble dans ce pays. On se connaît. Je félicite le ministre Pierre Dimba qui fait un incroyable travail actuellement pour la santé des Ivoiriens. Toutefois, je voudrais l’inviter à regarder les directions générales qui sont sous sa tutelle afin d'apporter du sang neuf au sein des dirigeants qui l'entourent. Il existe encore des compétences fraîches en touche qui n'attendent que l'on leur fasse confiance pour apporter un souffle plus frais à la gestion des structures sociales de santé. Ces jeunes ont du talent et du challenge à prouver", s'est-il fendu, plein d'amertume.

Pour Zéphirin Zate l'heure est arrivée de faire la promotion de l'excellence. Car en plus des citoyens ivoiriens, l'extérieur nous regarde.

Y a-t-il meilleur que lui qui est devenu aujourd'hui un baromètre fiable en termes d'appréciation de meilleurs managers d'entreprises aussi bien publiques que privées ?

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires