Sign in
Download Opera News App

 

 

Manifestations de l'opposition : Niangon coupée des dessertes Sotra

Les dernières manifestations de l'opposition ivoirienne ont été émaillées de violences. La Sotra, qui a vu la destruction de certains de ses véhicules, a décidé de suspendre certaines lignes menant à Niangon, le plus grand quartier de Yopougon, la plus grande commune du pays.

L'opposition ivoirienne ne cesse d'appeler ses militants et autres sympathisants à protester contre la candidature d'Alassane Ouattara à l'élection présidentielle de 2020. Ainsi, de nombreux Ivoiriens sont descendus dans la rue, à travers des marches éclatées, pour crier leur ras-le-bol au leader du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Mais les manifestations de rue étant interdites, les forces de l'ordre ont été déployées pour empêcher les marcheurs de prendre la rue. Aussi, les échauffourées entre manifestants et policiers ont été observées à travers la capitale ivoirienne et plusieurs autres villes de l'intérieur.

La Société de transport abidjanais (Sotra) paye cependant un très lourd tribut dans ces manifestations qui ont cours ces derniers temps. Victime collatérale, la compagnie publique de transport urbain est en effet la cible de nombreux manifestants, qui ne manquent pas de caillasser les bus ou tout simplement les incendier. Des bus de la Sotra ont donc été pris à partie par les manifestants, aussi bien à Niangon que dans d'autres quartiers de Yopougon.

Très tôt ce lundi 24 août, dans le quartier Micao, à la zone industrielle, « un individu a tenté de brûler un autobus après l’embarcation des clients. Le feu a été circonscrit par l’agent régulateur », apprend-on dans un post publié sur les réseaux sociaux, ce jour.

Content created and supplied by: Yannickmourad22 (via Opera News )

Niangon Sotra Yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires