Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinée : "La désillusion et la méfiance ont gagné les formations politiques" après le putsch

Pour nombre de leaders de partis guinéens, selon les révélations du magazine panafricain Jeune Afrique, l’heure est à la grogne, à la désillusion et à la méfiance envers la junte au pouvoir menée par Mamadi Doumbouya.

A en croire le magazine Jeune Afrique, après l'euphorie du coup d'état en guinée et les changements de gouvernance promis par Mamadi Doumbouya. C'est désormais la désillusion, la méfiance et la grogne des formations politiques qui ne cesse de monter contre le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD). Et la méfiance s’est installée à l’égard du Président Mamadi Doumbouya. 

 « Tout le monde sait que le pouvoir de transition n’a pas tenu compte de ces consultations. Toutes nos propositions ont été mises de côté, et le pouvoir a fait ce qu’il a voulu », proteste un cadre d’un parti politique guinéen qui a requis l’anonymat. 

Et au magazine panafricain Jeune Afrique de révéler à travers les propos Mamadou Sylla, président de l’Union démocratique de Guinée et de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (COREDE), cette relation tendue entre la junte et les partis politiques.

« Lorsque la charte a été publiée, ce fut la surprise : rien de ce qui figurait dans nos propositions n’avait été retenu. Ni le gouvernement de 23 ministres, ni le Conseil national de transition de 150 membres que nous suggérions », abonde Mamadou Sylla, président de l’Union démocratique de Guinée et de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (COREDE) auprès du magazine panafricain Jeune Afrique.

Pour rappel au début du mois de janvier, les principales formations politiques guinéennes, à l’exception de l’ancien parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, se sont donc retrouvées au siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), dirigée par Cellou Dalein Diallo, pour créer une nouvelle force, le Collectif des partis politiques (CPP).

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

Jeune Afrique Mamadi Doumbouya

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires