Sign in
Download Opera News App

 

 

Sénat/Lutte contre la drogue : une nouvelle loi adoptée pour renforcer les dispositifs actuels

Projet de loi « portant lutte contre le trafic et l’usage illicite des stupéfiants, des substances psychotropes et leurs précurseurs en Côte d’Ivoire », c’est la nouvelle loi qui a été adoptée, à l’unanimité, en commission par les sénateurs membres de la Commission des affaires générales, institutionnelles et des collectivités territoriales (Cgict), ce lundi 23 mai 2022, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, pour la recherche de la paix de Yamoussoukro.

Heureux de ce que cette loi ait été adoptée à l’unanimité le ministre Vagondo Diomandé, a exprimé la gratitude du gouvernement aux Vénérables Sénateurs « pour leur engagement constant à l’accompagner dans les réformes en faveur de nos populations et du développement de la Côte d’Ivoire. » « Les amendements et contributions apportés à ce texte que vous venez d’adopter permet non seulement d’enrichir nos réflexions mais également et surtout de doter notre pays d’un instrument de référence pour penser et assoir sa politique en matière de lutte contre l’usage et le trafic illicite des stupéfiants et substances psychotropes. Ce texte de loi donne ainsi au pouvoir public une gamme d’outils et d’instruments appropriés pour préserver notre tissu économique ainsi que la vie la santé et le bien-être de nos enfants, de nos frètes et de nos sœurs du ravage du fléau qu’est la drogue… », a-t-il relevé l’importance de ladite loi avant de poursuivre « Monsieur le président, vénérables sénateurs, le président de la République monsieur Alassane Ouattara président de la République de Côte d’Ivoire a dès son accession à la magistrature suprême fait de la sécurité des ivoiriens, des populations vivant dans notre pays une priorité. D’où la volonté politique s’est matérialisée par la mise en place du conseil national de sécurité, CNS. Cette ambition nous engage toutes et tous à mettre en œuvre chaque fois que l’intérêt de la Côte d’Ivoire l’exigera toutes les réformes d’ordre législatif on institutionnel. Les réformes actuelles et celles à venir sont guidées par le souci constant d’adapter et d’ajuster nos dispositifs légales et institutionnels aux impératives du développement de notre pays qui poursuit sa marche résolue vers le développement solidaire. Vénérables sénateurs à travers l’adoption de cette loi, vous venez de participer de manière significative à l’atteinte de cet objectif. Et sachez que les ivoiriens et les ivoiriennes vous seront grés de vous soucier de leurs intérêts.

Face à la presse, le patron de la Sécurité en Côte d’Ivoire, a insisté sur la nécessité de prendre cette nouvelle loi « L’ancienne loi était absolument répressive. Et la nouvelle qui vient d’être adoptée prend en compte un aspect qui n’avait pas été considéré dans la première loi qui est celui de l’état de consommateur de la drogue, qui est désormais considéré comme un malade qu’un délinquant. Et un malade a besoin d’être soigné. C’est pourquoi cette loi vient en complément des dispositions qui étaient et qui abroge un certain nombre d’éléments contenus dans l’ancienne loi… », a-t-il expliqué avant de faire noter « Dire que cela fait la part belle aux consommateurs, moi j’aurai une autre approche. Parce qu’il faut que nous ayons à cœur de récupérer l’ensemble de nos concitoyens.

Ceux qui sont dans la détresse et surtout leur donner une nouvelle chance de vivre. C’est en cela qu’en mon sens ce nouveau projet de loi vient à point nommé. Celui qui a eu tendance à consommer de la drogue a une dépendance. Il faut l’amener à se défaire de cette dépendance. C’est pourquoi cette loi prend en compte toutes ces dispositions-là. Mais aussi cette loi renforce le volet coopération. Vous savez qu’aujourd’hui que le trafic de drogue n’est pas seulement l’affaire d’un seul pays. A chaque fois que nous avons les saisies, nous nous rendons compte que c’est tout un réseau international qui est tissé. Cette loi vient justement ouvrir la voie à une plus grande coopération entre les états pour lutter justement contre le phénomène de la drogue. »

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires