Sign in
Download Opera News App

 

 

Services administratifs, cimetière… : Les agents des mairies en grève dès ce mercredi

 Une circulaire du ministre de l’Intérieur soulève la colère des travailleurs qui annoncent trois jours de grève, à compter de ce mercredi 7 avril 2021.

 La menace a été mise à exécution. Trois jours de grève des agents des mairies sur l’ensemble du territoire national. Voici ce qu’ont décidé ce mardi 6 avril 2021, les trois principaux syndicats  des agents des mairies. A savoir le Syndicat national du personnel des communes (Synapecodi), le Syndicat national du personnel des collectivités territoriales de Côte d’Ivoire (Synapecoci) et le Syndicat de la police municipale (Synapomuci).

Tout est parti d’une circulaire en date du 18 février 2021 et signée par le directeur de cabinet du ministère de l’Intérieur et de la sécurité, Benjamin Effoli, préfet hors-grade. Selon cette circulaire, « l’indemnité de départ à la retraite dite indemnité spéciale de fin de carrière n’est ni un droit, ni un avantage à octroyer au personnel des entités décentralisées ».

C’est ce qui a soulevé le courroux des agents. En effet, Il les collectivités décentralisées inscrivent parmi les dépenses du personnel au titre du fonctionnement, le paiement de départ à la retraite pour atteinte de la limite d’âge statutaire de leurs agents. Mais, pour la tutelle, conformément à l’article 44 de la loi du 3 janvier 2002 portant statut du personnel des collectivités territoriales, en ce qui concerne les droits et avantages accordés au personnel, la loi dispose que le fonctionnaire, l’agent de l’Etat et l’agent localement recruté des collectivités territoriales ont droit qu’à la pension. Pour le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur et de la sécurité, « sont nulles de plein droit les délibérations du conseil accordant au personnel régi par le statut du personnel ou par le code du travail des traitements, salaires, indemnités ou allocation tendant à créer au profit de ce personnel une situation plus avantageuse que celle des fonctionnaires et agents de l’Etat de même niveau ».

Depuis que ce courrier a été adressé aux mairies, les syndicats sont sur le pied de guerre. Les trois principaux syndicats ont organisé des réunions. Selon eux, sans suite, ils ont décidé de mettre à exécution leur menace.

Ce sont les services de documents administratifs (extrait naissance, légalisation…), les cimetières qui resteront fermés durant ces trois jours.

 

AKE

 

 

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires